Note de conjoncture - Secteur lait : Collecte en baisse saisonnière, mais toujours à un niveau élevé.

Office de l'Elevage / DEP

En France, pour la semaine du 26 mai au 1er juin 2008 (semaine 22), la collecte laitière a diminué de 2,8 % sur la semaine, avec un volume de 461 millions de litres. La collecte évolue selon un profil semblable à celui des années précédentes - avec l'habituelle baisse saisonnière d'été – tout en se maintenant à un niveau supérieur : elle est en hausse de 8,2 % par rapport à la même semaine de 2007.
En évolution annuelle, les principales régions laitières sont au-dessus de l'augmentation de la moyenne nationale : + 13,2 % dans les Pays de Loire, + 8,8 % en Basse-Normandie et + 8,7 % en Bretagne. A noter les évolutions particulièrement fortes des régions Auvergne-Limousin (+ 11 %) et Rhône-Alpes (+ 10,6 %)

La cotation française du beurre progresse, en semaine 22, de 20 € à 2.660 € la tonne. La cotation néerlandaise gagne 40 €, à 2.740 € la tonne. La cotation allemande est suspendue pour la deuxième semaine consécutive en raison de la grève des producteurs de lait.

Le volume de beurre sous le régime du stockage privé s'élève, en France, en semaine 22, à 29 052 tonnes. Ce volume est en forte hausse par rapport à 2007 (+ 47 %).

Sur le marché des protéines, la tendance hebdomadaire est à la baisse pour le lactosérum en poudre, à 600 € la tonne (- 20 € sur la semaine) et à la hausse pour la poudre de lait écrémé destinée à l'alimentation animale, à 2.360 € la tonne (+ 80 € sur la semaine).

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires