Note de conjoncture - Secteur lait : Fort repli de la collecte et nouvelle hausse des cours des produits industriels.

FranceAgriMer

En semaine 38 (du 14 au 20 septembre), la collecte de lait a été de 342 millions de litres, en baisse de 10,9 % par rapport à la semaine 38 de 2008 et de 5,2 % par rapport à la semaine précédente. Par rapport à la moyenne des dix dernières années en semaine 38, elle est en retrait de 9,5 %. Cette forte chute de la collecte est due à la grève de lait qui avait débuté le 10 septembre avant d'être suspendue le 24. L'effet de la grève est visible dans toutes les régions, puisque par rapport à la semaine 38 de 2009, l'ensemble des régions affichent des baisses. Les baisses les plus importantes ont été observées en Bretagne (- 18,1 %), en Basse Normandie ( 17 ,3 %), en Midi-Pyrénées-PACA (- 14,9 %) et Poitou-Charentes ( 13,2 %).

Les cours des produits industriels sur les marchés français et européens ont été significativement réévalués cette semaine, avec des progressions plus importantes que les semaines précédentes.

La cotation française du beurre frais gagne 90 euros pour s'établir à 2520 €/tonne.

Aux Pays-Bas, la cotation nationale affiche une progression de 50 €, à 2550 €/tonne tandis qu'en Allemagne, les cotations ont été fortement revues à la hausse puisque la cotation de Hanovre gagne 250 € (+ 9,8 %) à 2800 €/tonne et celle de Kempten gagne 550 € (+ 23,4 %) pour s'élever à 2900 €/tonne. Le manque de disponibilité entraîne ces hausses successives.

La cotation de la poudre de lactosérum doux est reconduite à 590 €/tonne. La cotation de la poudre de lait écrémé à destination de l'alimentation animale n'a pas fait l'objet de cotation.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires