Note de conjoncture - Secteur lait : Forte augmentation de la collecte française.

Office de l'Elevage / DEP

Pour la semaine du 21 au 27 janvier 2008, la collecte française progresse de 7 %, comparée à la même semaine de 2007. D'une semaine sur l'autre, elle augmente encore de 1 %, pour un volume de 496 millions de litres. En évolution annuelle, les taux de progression sont importants dans le grand Ouest : + 13,8 % en Bretagne, + 9,9 % dans les Pays de Loire, + 10,2 % en Basse-Normandie et + 11,8 % en Haute-Normandie. Mais 4 régions restent en évolution négative, dont Midi-Pyrénées ( 0,8 %) et Poitou-Charentes ( 2,1 %).

En cumul depuis le début de la campagne à fin janvier 2008, la collecte corrigée est relativement stable (+6000 tonnes) par rapport à la même période un an auparavant.

L'estimation de l'Office de l'élevage pour le mois de janvier 2008 fait apparaître une collecte en hausse de 5,3 %.

Dans l'UE à 27, en cumul campagne d'avril à fin novembre 2007, la collecte recule de 0,9 %, avec des augmentations en Allemagne (+ 0,5 %), aux Pays-Bas (+ 0,6 %), en Irlande (+ 0,3 %) et une baisse de 2,3 % au Royaume-Uni.

Le marché du beurre frais est relativement calme, avec un frémissement à la hausse des prix d'achat et des contrats des entreprises. La cotation nationale est reconduite à 2870 € la tonne. Dans les pays voisins, la cotation allemande est en hausse : à 3.000 € la tonne (+ 75 €). La cotation néerlandaise est stable à 2.900 € la tonne.

Sur le marché des protéines, les prix sont orientés à la baisse : à 510 € la tonne pour le lactosérum ( 30 €) et à 2.150 € la tonne ( 100 €) pour le lait écrémé en poudre destiné à la consommation animale.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires