Note de conjoncture - Secteur lait : Léger ralentissement de la baisse saisonnière de la collecte

Office de l'Elevage/DEP

En France, pour la semaine du 23 au 29 juin2008, la collecte laitière se situe de 4,9 % au dessus de celle de la même semaine de 2007. D'une semaine sur l'autre, elle poursuit sa baisse saisonnière avec un repli de 2,5 %, pour un volume de 416 millions de litres (soit 10 millions de moins que la semaine précédente). En évolution annuelle, les grandes régions de production se situent toujours au delà de la moyenne nationale : +7,5 % en Bretagne, +10,2 % dans les Pays de Loire, +10,3 % en Haute-Normandie et +5,2 % en Basse-Normandie. Seule la région Champagne-Ardenne est en évolution négative (-5,1 %).
Les estimations en collecte brute pour le mois de juin font apparaître une hausse de 4,7 % par rapport à juin 2007. En cumul campagne et en données corrigées, la hausse est de 4,8 %, soit un peu moins de 300 000 tonnes.

Sur le marché du beurre frais, la situation reste inchangée. Les transactions sont faibles. Selon les experts, les prix d'achat pratiqués seraient autour de 2950 € la tonne. La cotation nationale est fixée à 2770 € la tonne, soit une augmentation de 50 € par rapport à la semaine précédente. La cotation allemande est stable à 2960 € la tonne tandis que la cotation néerlandaise augmente de 20 €, à 2890 € la tonne.

En ce qui concerne le stockage privé, on peut noter une forte baisse des entrées , mais le stock résiduel français, à 31414 tonnes, est de 36 % supérieur à celui de 2007.

Sur le marché des protéines, les cours sont orientés à la baisse : -70 €, à 420 € la tonne pour le lactosérum en poudre et -20 €, à 2330 € la tonne pour la poudre de lait écrémé destinée à la consommation animale.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires