Note de conjoncture - Secteur lait : Poursuite de la baisse de la collecte.

Office-Elevage

Les données de collecte laitière disponibles concernent la semaine 50 de 2008. Les réponses limitées des entreprises pendant la période des fêtes ne sont pas représentatives pour établir une courbe de collecte. En semaine 50, la collecte française était en baisse de 5,2 % par rapport à la même période de 2007. D'une semaine sur l'autre, elle a progressé de 1 %, soit 432 millions de litres contre 429 millions la semaine précédente. En évolution annuelle toutes les régions sont en négatif, principalement celles du grand ouest : -7 % en Bretagne, -6,7 % dans les Pays de Loire, -6,4 % en Basse-Normandie. Le recul le plus limité (-0,3 %) concerne la région Picardie et Ile de France.

Sur le marché du beurre frais, les transactions entre industriels sont très réduites. Par contre, l'activité liée aux produits de grande consommation aurait été bonne en fin d'année. L'enquête hebdomadaire de l'Office de l'élevage pour la première semaine de 2009 fait ressortir un prix moyen significatif de 2092 € la tonne, en baisse de 12 € par rapport à la semaine précédente. La cotation nationale est reconduite à 2150 € la tonne. Selon les données ZMP, la cotation allemande recule de 30 €, à 2175 € la tonne. La cotation néerlandaise est stable à 2100 € la tonne.

Sur le marché des protéines, le cours du lactosérum en poudre est inchangé, à 370 € la tonne. La poudre de lait écrémé destinée à l'alimentation animale ne fait pas l'objet de cotation. Le prix de la poudre pour l'alimentation humaine est reconduit à 1700 € la tonne.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires