Note de conjoncture - Secteur lait : Poursuite de la baisse de la collecte laitière hebdomadaire.

FranceAgriMer

Au cours de la semaine 29 (du 13 au 19 juillet), la collecte hebdomadaire française a poursuivi sa chute saisonnière. Elle diminue de 0,9 % par rapport à celle de la semaine précédente, s'élevant à 394 millions de litres.

Par rapport à la semaine 29 de 2008, elle baisse de 0,5% soit 2 millions de litres en moins. Semaine après semaine, les tendances se confirment :
- baisse de collecte dans le Grand-Ouest, la principale zone de production :  3,2 % en Bretagne,  0,9 % en Pays de Loire malgré une évolution positive en Haute  Normandie (+ 0,7 %).
- collecte significativement supérieure dans le Nord (+ 6,2 % dans le Nord-Pas de Calais, + 6,1 % en Picardie  Ile de France) et dans l'Est (+ 7,5 % en Franche Comté, + 5,3 % en Alsace-Lorraine et + 9,3 % en Champagne-Ardenne).

Pour le marché du beurre frais, la cotation française, est inchangée cette semaine à 2245 €/tonne, dans un marché qui manque d'activité.
Les marchés européens sont également stables. La cotation allemande est reconduite depuis un mois à 2375 €/tonne. La cotation néerlandaise se stabilise à 2290 €/tonne. La demande européenne est calme et les exportations de produits industriels laitiers sur pays tiers souffrent du raffermissement du dollar face à l'euro.

La cotation de la poudre de lactosérum doux progresse de 8 % en deux semaines pour atteindre, en semaine 30, 470 €/tonne, ce qui correspond à son plus haut niveau de l'année. La poudre de lait écrémé à destination de l'alimentation animale n'a pas fait l'objet de cotation.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires