Note de conjoncture - Secteur lait : Poursuite de la baisse saisonnière de la collecte laitière.

FranceAgriMer

Au cours de la semaine 31 (du 27 juillet au 2 août), la collecte hebdomadaire française a poursuivi son repli saisonnier. Elle diminue de 1,5 % par rapport à celle de la semaine précédente, s'élevant à 381 millions de litres. Par rapport à la semaine 31 de 2008, elle baisse de 0,6 % soit 2 millions de litres en moins. Dans les régions de l'Est de la France la collecte progresse de nouveau (+ 9,2 % en Alsace-Lorraine, + 5,3 % en Franche Comté et + 1,2 % en Champagne-Ardenne). Elle est en repli dans l'Ouest ( 3,3 % en Bretagne et en Basse – Normandie, stable en Pays de la Loire) et dans le Sud (- 2,4 % en Aquitaine et – 5,1 % en Midi–Pyrénées PACA).

Depuis deux mois et demi, la collecte hebdomadaire est proche de celle observée à la même période en 2008.

La cotation française du beurre frais, est inchangée cette semaine à 2245 €/tonne, dans cette période de faible activité. Les marchés européens affichent une tendance haussière, avec notamment +10 € à 2310 €/tonne aux Pays-Bas. La cotation allemande de Hanovre est de nouveau établie, après une période de 4 semaines sans cotation, elle s'établit à 2400 €/tonne et celle de Kempten, après avoir été stable pendant un mois gagne 75 € à 2250 €/tonne.
La cotation de la poudre de lactosérum doux est stable à 470 €/tonne, à son plus haut niveau de 2009. La poudre de lait écrémé destinée à l'alimentation animale n'a pas fait l'objet de cotation.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires