Note de conjoncture - Secteur lait : Poursuite de la baisse saisonnière de la collecte.

Office de l'Elevage / DEP

En France, pour la semaine du 16 au 22 juin 2008, la collecte laitière se situe de 5,9 % au dessus de celle de la même semaine de 2007. D'une semaine sur l'autre, elle poursuit sa baisse saisonnière, en recul de 1,2 %, avec un volume de 425 millions de tonnes. En évolution annuelle, la progression en Bretagne et en Basse-Normandie, correspond à la moyenne nationale, avec 5,4 % . Par contre, elle est nettement supérieure en ce qui concerne la Haute-Normandie et les Pays de Loire, avec respectivement 12,2 et 10,2 %. Aucune région de production n'est en évolution négative.
Pour le mois de juin 2008, l'enquête de l'Office de l'élevage fait apparaître une progression de la collecte de 5,1 % par rapport au même mois de 2007. Seule la région Champagne-Ardenne est en négatif (-3,5 %).

Sur le marché du beurre frais, les transactions restent limitées. Les prix d'achat, selon les experts, se situeraient autour de 2800-2850 € la tonne. La cotation nationale est fixée à 2720 € la tonne, soit une hausse de 30 € la tonne par rapport à la semaine précédente. La cotation allemande est reconduite à 2960 € la tonne tandis que la cotation néerlandaise progresse de 70 €, à 2870 € la tonne.

En France, en semaine 26, le volume de beurre sous le régime du stockage privé porte sur 31184 tonnes, soit une augmentation de 37 % par rapport à la même période de 2007.

Sur le marché des protéines, la situation des prix est contrastée : en baisse de 50 € pour le lactosérum en poudre, à 490 € la tonne et en hausse de 25 €, à 2350 € la tonne, pour la poudre de lait écrémé destinée à l'alimentation animale.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires