Note de conjoncture - Secteur lait : Poursuite de la hausse du cours du beurre et du redressement de la collecte.

FranceAgriMer

En semaine 45 (du 2 au 8 novembre), la collecte de lait a été de 403 millions de litres poursuivant son redressement saisonnier depuis mi-septembre. En progression de 1,1 % par rapport à la semaine précédente, elle demeure en retrait de 1,9 % par rapport à celle de la semaine 45 de 2008. Seules deux régions progressent : Auvergne-Limousin (+ 2,1 %) et Rhône-Alpes (+ 1,2 %). Les baisses de collecte régionale sont les plus marquées en Aquitaine (- 9,2 %), en Champagne-Ardenne (- 6,1 %) et en Bourgogne (- 5,8 %). Dans les grandes régions productrices de lait, la baisse est de 1,4 % en Basse-Normandie et en Bretagne et de 0,3 % en Pays de la Loire.

La dynamique haussière se poursuit sur les marchés français et européens du beurre. Les volumes échangés restent relativement faibles en raison notamment du bas niveau de collecte . La cotation française du beurre frais progresse de 40 euros et atteint 3120 €/tonne, elle est supérieure de 41,8 % (soit 920 €/tonne) à celle établie en semaine 46 de 2008. Aux Pays-Bas, la cotation nationale est stable à 3580 €/tonne tandis qu'en Allemagne, la cotation de Hanovre progresse de 150 € à 3550 €/tonne et celle de Kempten est stable pour la 3eme semaine consécutive à 3500 €/tonne.

La cotation française de poudre de lactosérum doux est en repli de 2,2 % à 670 €/tonne mais est en hausse de 86,1 % par rapport à la cotation relevée la même semaine de 2008. La poudre de lait écrémé à destination de l'alimentation animale n'a pas fait l'objet de cotation.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires