Note de conjoncture - Secteur lait : Prolongement du repli de la collecte et raffermissement du cours du beurre.

FranceAgriMer

Pour la semaine 25 (du 15 au 21 juin), la collecte hebdomadaire française décroît de 3,1 % par rapport à la semaine précédente, pour s'établir à 420 millions de litres. Elle est en retrait de 1,9 % à celle de 2008 sur la même semaine.

Par rapport à la semaine 24 de 2008, les régions évoluent différemment :
- une augmentation des volumes dans le Nord (+ 3,9 % dans le Nord-Pas de Calais, + 5,2 % en Picardie - Ile de France) et dans l'Est (+ 1,1 % en Franche Comté et en Alsace-Lorraine) ;
- une diminution significative dans le Sud-ouest (- 6,4 % en Midi Pyrénées-PACA, - 5,9 % en Aquitaine) et dans le centre de la France (- 5,1 % en région centre, - 4,8 % en Auvergne-Limousin).

Pour le marché du beurre frais, la cotation française a été réévaluée de 25 € pour s'établir à 2215 €/tonne, sur la même dynamique à la hausse observée depuis un mois. Cette cotation, en retrait de 505 €/tonne par rapport à 2008, se rapproche du prix d'intervention (2218 €/tonne).
La cotation allemande a fortement progressé de 150 € à 2375 €/tonne. La cotation néerlandaise affiche un gain de 20 €/tonne à 2250 €/tonne.

La cotation de la poudre de lactosérum doux, en semaine 25, est reconduite à 435 €/tonne. Elle est stable depuis 4 semaines mais en repli de 11,2 % par rapport à la semaine 25 de 2008. La poudre de lait écrémé à destination de l'alimentation animale a fait l'objet de cotation cette semaine et a été établie à 1480 €/ tonne, soit une hausse de 20 € depuis la dernière cotation datant de mi-mars.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires