Note de conjoncture - Secteur lait : Un marché du beurre frais toujours très difficile

Office de l'élevage / DEP

En France, pour la semaine du 25 au 31 août, la collecte progresse de 2,5 % par rapport à la même semaine de 2007. Elle confirme ainsi sa remontée saisonnière, le creux de production n'aura, en réalité, duré qu'une semaine cette année. D'une semaine sur l'autre, elle est en hausse de 0,9 %, avec un volume de 374 millions de litres (contre 365 millions en 2007). En évolution annuelle, dans le grand Ouest, la collecte est importante en Haute-Normandie (+ 4,3 %) et dans les Pays de Loire (+ 4,4 %), mais elle est en dessous de la moyenne nationale en Bretagne (+ 0,8 %) et même négative en Basse-Normandie (- 0,9 %).

L'estimation de l'Office de l'élevage pour le mois d'août fait apparaître une progression de la collecte de 1,2 % par rapport à août 2007. En cumul campagne et en collecte brute, elle serait de +3,8 %, soit 380 000 tonnes supplémentaires par rapport à fin août 2007.
Dans l'UE à 27, fin juin, la collecte est en recul de 0,2 % comparée à son niveau de juin 2007.

Le marché du beurre frais reste difficile, pratiquement sans transactions et avec des prix d'achats orientés à la baisse, selon les experts. De l'enquête de l'Office de l'élevage ressort un prix moyen significatif à 2 656 € la tonne (soit 97 € de moins que la semaine dernière). Dans ces conditions, la cotation nationale est fixée à 2.640 € la tonne, soit un repli de 30 € par rapport à la semaine précédente. Selon les données ZMP, la cotation allemande recule de 75 €, à 2.625 € la tonne. La cotation néerlandaise enregistre une baisse de 80 €, à 2.600 € la tonne.

En ce qui concerne les quantités de beurre mises sous le régime du stockage privé, au 7 septembre, le stock résiduel français porte sur 30 289 tonnes, soit 67,2 % de plus qu'en 2007.

Sur le marché des protéines, les cours du lactosérum en poudre sont revus à la baisse, de 20 €, à 380 € la tonne.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires