Nouvelle baisse de la collecte de lait en France

MB

Nouvelle baisse de la collecte de lait en France

Depuis 2011, la collecte de lait ne cesse de reculer. Cette année encore, les premiers résultats enregistrés par FranceAgriMer nous annonce une baisse de la collecte en janvier 2013.

Nouvelle baisse de la collecte de lait en France

La flambée du coût de l’alimentation animale conjuguée à la baisse du prix du lait pénalise fortement la production laitière cette année. D’avril à décembre 2012, la collecte est en retrait de1,8% par rapport à la même période l’année précédente. Et en  décembre 2012, la collecte de lait de vache recule de près de 4 % par rapport à l’an passé. Le niveau de sous-réalisation de collecte cumulée (corrigée de la matière grasse) s’établit fin décembre à 1 058milliers de tonnes en dessous du quota théorique calculé pour la campagne2012/2013.

Le taux de matière grasse se situe à 40,79 g/l en moyenne depuis le début de la campagne 2012/2013, soit un retrait de 0,14 g/l par rapport à l’an passé. Selon les premières estimations de FranceAgriMer réalisées sur le mois de janvier 2013, la collecte de lait de vache,très perturbée par des conditions climatiques médiocres, serait encore en baisse de 3 % par rapport à celle de l’année passée. Elle retrouve toutefois un profil plus proche de la moyenne sur 5 ans.

Dans les autres pays de l’Union Européenne, la situation est très hétérogène. La hausse du prix des concentrés est compensée par une revalorisation du prix du lait dans certains pays, notamment en Allemagne où la production s’accroît et s’aligne sur la référence nationale.De leur côté, le Danemark et la Pologne dépassent d’ores et déjà leur quota respectif, il leur sera donc très difficile d’éviter les pénalités. A l’inverse,la collecte du Royaume-Uni reste très déprimée.

Source Agreste conjoncture

Publié par MB

Sur le même sujet

Commentaires 3

ehoui

l'objectif est clair industrialisé tout ça , faire le maximum de casse chez les eleveurs , ce qui n'aurait pas comris l'enjeu de la nourriture et de l'energie devrait regarder les gros mouvements des ultra riches ( achat de terres, investissement massif dans l'energie) devinez ce qui se passera ensuite.....
lisez la declaration du multimilliardaire warren Buffet "Il y a une guerre des classes, où ma classe gagne de plus en plus"

lafleur

tant que le prix du lait n est pas a son niveau acceptable les laiteries vont pas travailler a plein regime car le lait de l exterieur viendra a leur couter cher

pietin113

Et c'est pas fini, avec toutes les cessations qui vont avoir lieu au 31 mars et meme apres si on n'obtient pas un vrai et juste prix!!!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires