Ouest : blocage des laiteries pour une revalorisation du prix du lait

Ouest : blocage des laiteries pour une revalorisation du prix du lait
Laiterie bloquée à Belleville-sur-Vie en Vendée (photo Twitter)

Au moins quatre laiteries sont bloquées ce matin en Vendée et dans la Manche par des éleveurs qui entendent faire pression sur les transformateurs avant la réunion organisée dans la journée à Paris autour du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll.

Dans la Manche, les laiteries Lactalis à Isigny-le-Buat, Bongrain à Condé-sur-Vire et de la coopérative Maîtres laitiers du Cotentin à Sottevast sont bloquées depuis jeudi soir.  "On bloque uniquement la sortie des produits finis",  précise Sébastien Armand, président de la FDSEA du département., ajoutant que les éleveurs avaient établi un "planning" pour se relayer sur les points de blocage jusqu'à mardi.

Objectif : mettre la pression pour pousser les transformateurs à entrer dans le principe d'une revalorisation des prix du lait, comme cela a été fait pour les viandes  le 17 juin. 

Selon Sébastien Armand, « le prix moyen de vente annoncé pour 2015 ne dépasse pas 300 euros pour 1.000 litres contre 365 en 2014, alors qu'il faudrait  pouvoir le vendre à 400 euros pour rentrer dans son prix de revient et se verser un salaire égal à une fois et demie le Smic », a-t-il expliqué. 

En Vendée, la laiterie Eurial de Belleville-sur-Vie est également bloquée, a déclaré Joël Limouzin, président de la FDSEA locale, ajoutant que la durée du mouvement dépendrait de l'issue de la réunion prévue à Paris à partir de 10h entre producteurs, industriels et distributeurs de lait.

Ailleurs dans l'Ouest, les barrages routiers élevés ces derniers jours étaient tous levés, y compris au viaduc de Morlaix, sur l'axe Paris-Brest, d'où les éleveurs sont partis jeudi soir.

 

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires