Perspectives de marchés optimistes pour le lait de vache cet hiver

Costie Pruilh - Réussir Lait Décembre 2011

Perspectives de marchés optimistes pour le lait de vache cet hiver
L'Europe est toujours proche de la pénurie pour le beurre. © S. Leitenberger

Les cotations se tiennent à des niveaux élevés, soutenues par une demande mondiale toujours forte. Les craintes d’un retournement des marchés ne se vérifient pas pour l’heure. Certes, il y a eu des baisses, mais les cotations étaient encore à des niveaux élevés début novembre. Entre 3700 et 4000 euros la tonne de beurre en Europe. Le lactosérum flirte les 900 euros la tonne. « Ce sont des niveaux très élevés. L’Europe est toujours proche de la pénurie pour le beurre. Il n’y a pas de stocks de lactosérum. Et la demande mondiale progresse fortement », souligne Gérard Calbrix, d’Atla.Côté poudres, les cours sont stables, à des niveaux élevés : autour de 2300 euros/tonne pour la poudre maigre et autour de 3000 euros/tonne pour la poudre grasse. « Il ne reste quasiment plus de stocks, et ils sont dédiés aux plus démunis. Les importations chinoises de poudres grasses s’étaient calmées, mais la demande reste forte. »
Côté fromages, la demande russe s’était tassée cet été, mais elle repart depuis la mi-août.  La consommation des ménages se tient bien en France. « Pour l’instant, on ne voit pas d’effet des hausses de prix à la consommation (2 à 3 %), ni d’effet crise. » En conclusion, la production mondiale augmente, mais la demande progresse aussi, maintenant un équilibre des marchés. « Les indicateurs de marché nous permettent d’être optimistes pour les mois à venir », résume Gérard Calbrix.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

geifelle

Et sur nos fiches de paie à quand l'embellie!!!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires