Perspectives : La production de viande bovine française en déclin

Amélie Villette

L'année 2010 devrait se caractériser par la poursuite d'un lent déclin de la production de viande bovine, tant en France que dans l'Union européenne, accompagné d'un effritement progressif de la consommation. En France, c'est un repli de la production de 4 % qui devrait s'amorcer dès le deuxième trimestre 2010. Ce déclin avait été contrebalancé par les soubresauts engendrés par la politique laitière en 2009, avec un accroissement de l'abattage des vaches laitières lié à la baisse du prix du lait, qui avait compensé le net repli de la production de jeunes bovins. Mais 2010 devrait voir le déficit en viande bovine s'accroître notablement, et un repli de l'abattage est prévu pour toutes les catégories sauf les veaux de boucherie.
Le moindre abattage de vaches laitières sera partiellement compensé par une disponibilité en vaches allaitantes assez importante. Il y aura donc une disponibilité accrue d'animaux de qualité supérieure aux dépens des conformations laitières, ce qui devrait contenir l'augmentation de prix.
La production de femelles laitières devrait elle aussi baisser ce qui, compte tenu de la demande constante des engraisseurs de veaux de boucherie, devrait créer une tendance à la hausse pour le prix des veaux de 8 jours.

Source : Dossier économie bovine « L'année économique bovine- perspectives 2010 » de l'Institut de l'élevage.

Source Réussir Lait Elevage Mars 2010

Publié par Amélie Villette

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires