Prix du lait : chec des négociations entre producteurs et industriels

SC d'après AFP

Les négociations sur le prix du lait qui se sont tenues jeudi entre producteurs et industriels ont échoué. Une réunion de la dernière chance aura lieu mardi prochain.

Lors de la réunion, les producteurs ont proposé un prix moyen annuel pour 2009 de 305 euros pour mille litres alors que les industriels avançaient un prix de 267 à 268 euros. A l'issue d'une suspension de séance, les producteurs ont accepté de faire un geste à 290 euros mais les industriel ont refusé cette proposition.

Compte tenu de «l'extrême gravité» de la situation sur le terrain, les participants ont décidé de se revoir mardi pour «une réunion de la dernière chance». La FNPL a appelé ses adhérents à maintenir la pression et à continuer les actions sur le terrain.

La Fédération nationale des industries laitières (Fnil) salue pour sa part une «reprise des discussions», estimant qu'il «s'agit là d'un premier pas constructif». Elle souligne cependant «qu'aucune solution durable ne pourra se faire jour en dehors des réalités économiques».

Renforcer la contractualisation

La médiation doit permettre de fixer les prix du lait à court terme et à plus longue échéance, en tentant de fixer un nouveau cadre juridique de négociations.

Le ministre de l'Agriculture Michel Barnier et le secrétaire d'État à la consommation Luc Chatel ont redéfini le cadre dans lequel pourrait être fixé le prix du lait. Le Cniel (centre national interprofessionnel de l'économie laitière qui regroupe producteurs, industriels et coopératives) se voit réaffirmer son rôle central.

Il pourra établir des «indices de prix», permettant «d'éclairer les acteurs de la filière», la négociation relevant ensuite de la relation entre producteurs et entreprises qui serait matérialisée par un contrat. Le Cniel aurait aussi pour mission d'élaborer des contrats-types.


Publié par SC d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires