Produits laitiers frais : une consommation en berne chez les jeunes

Produits laitiers frais : une consommation en berne chez les jeunes

Les ventes de produits laitiers frais (yaourts, crème, desserts lactés...) ont reculé de 1,5% en 2014 par rapport à l'année précédente, en raison notamment d'une consommation en berne liée à la déstructuration des repas.

1,8 milliard de tonnes de produits laitiers frais ont été vendues en 2014, pour une valeur de 4,7 milliards d'euros, a annoncé le syndicat des fabricants des produits laitiers frais, Syndifrais, lors de son assemblée générale à Paris.

"Les ventes sont en chute depuis deux ans, avec 70.000 tonnes en moins, soit l'équivalent (de la production) d'une usine moyenne", a expliqué Jérôme Servières, le président de Syndifrais. Une situation d'autant plus compliquée pour les industriels que le prix du lait a augmenté de 30% sur les cinq dernières années, tandis que le prix de vente moyen des industriels à la grande distribution n'a progressé que de 5%, a-t-il détaillé.

"Les industriels ont dû rogner sur leurs marges, à cause de la guerre des prix dans la grande distribution. La filière est sous haute pression aujourd'hui", estime-t-il.

Les exportations européennes en baisse

La consommation est en berne depuis 3-4 ans, en particulier chez les jeunes où elle a reculé de 25% en dix ans, constate Syndifrais. Ce recul est dû à "la déstructuration des repas" car les produits laitiers se mangent souvent en fin de repas, selon M. Servières.

En outre, les exportations ont reculé en 2014, surtout vers le Royaume-Uni et l'Espagne. Le solde de la balance commerciale diminue de 15%, à 667 millions d'euros.

Le salut pourrait venir des marques régionales, ou bien des produits innovants, comme les yaourts hyper protéinés lancés en 2014 par Danone (Danio) et Yoplait (Yopa), a souligné Christophe Lafougère, de la société de conseil Gira, spécialisée dans l'agroalimentaire. 12.700 tonnes de yaourts hyper protéinés se sont vendus en 2014, selon Syndifrais.

La filière des produits laitiers frais emploie 15.000 personnes dans l'industrie et 9.000 éleveurs, selon Syndifrais.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 12

@ada

bien ada ! vous polluez les sites d'info agricole maintenant ? vous nous soulez avec votre propagande. arrêtez de manger ! au moins ça nous fera des vacances

ada

les gens se rendent compte aussi que bcp de leurs problemes de santé dipasparaissent avec l'arret des produiits laitiers de vaches

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires