Saint-Flour : les génisses ont fait leur show

C.Fournier

Saint-Flour : les génisses ont fait leur show
Molly Sloan, une juge Américaine, a durant ces deux jours apporté son précieux concours et son expérience à la manifestation en lui donnant, qui plus est, un petit goût international. - C.Fournier

Avec 282 laitières ce week-end à Saint-Flour, le show open génisses a tenu ses promesse.

Un pari réussi. C’est aussi l’avis de Gilbert Fond, éleveur prim’ holstein à Farnay (Gaec de la Boutarie) dans la Loire. Il est l’un des fondateurs de ce concours dont il est le président : “D’habitude, nous faisons ce show dans le parc des expositions de Saint Étienne, mais nous avions cette année un problème de date. Alors, quand les éleveurs du Cantal nous ont proposés de le faire ici, pour son dixième anniversaire, nous en avons été ravis. Ils se sont bien débrouillés et je trouve qu’il y a eu de très nombreux visiteurs.” Il n’est jamais évident de rassembler autant de monde dans une manifestation agricole, et c’était donc pour lui “une bonne surprise. J’ai personnellement retrouvé ici l’esprit du show mais les organisateurs locaux sont des fidèles du concours. Ils l’ont donc bien retranscrit par ces instants de convivialité, d’échanges, le ring sans aucune barrière qui permet une grande osmose entre les compétiteurs et le public”.

Les jeunes, une valeur sûre

La participation à cet événement d’envergure nationale a elle aussi été d’un bon niveau avec 152 élevages de 27 départements représentés(1)  et 182 jeunes meneurs inscrits : “Aux débuts du show open, c’était, se rappelle-t-il, une attraction destinée à “meubler” les présentations d’animaux en concours, mais l’exercice s’est vite imposé et se déroule désormais sur une journée entière” (2). C’était aussi la satisfaction pour les organisateurs, à l’image de Corinne Toulze. C’est d’elle dont émanait l’idée de reprendre le show en 2014 à Saint-Flour et,confiait-elle, “c’est une très belle réussite avec de jeunes meneurs qui se sont inscrits jusqu’à la dernière minute, une surprise. C’est eux qui font notre métier !”. Aussi se réjouissait-elle à la penséequ’un jour Saint-Flour puisse accueillir à nouveau la manifestation, “car les gens apprécient de se trouver au cœur de la ville”. Ce que corroborait Gilbert Fond, saluant “une excellente météo, l’ambiance autour du ring, un public assidu à écouter les juges”. Alors, Saint-Flour accueillera- t-il encore le show ? Sans doute, mais pas l’an prochain, car Saint-Étienne en reprend les rênes, sachant qu’ensuite, une année sur deux, le concours tournera en France : “L’idée de notre association est d’élargir le show à d’autres régions, mais les premiers au club sont bien les San-florains.”Et le président se rappellera de cette soirée aligot et jambon grillé, de même que cette “cantalienne touch” : “Un point aménagé pour prendre les photos, la façon de positionner les cinq meilleurs animaux dans le ring, et nous nous en inspirerons.”

(1) Dont 73 animaux de 35 élevages du Cantal.

(2) Flavien  Cussac  (Alleuze)  a  été  à Saint-Flour  le  Cantalien  élu  meilleur meneur des 10-14 ans.

 

Résultats et photos sur :  www.facebook.com/showopensaintflour

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires