Vaches laitières : Attention au stress thermique

Emeline Bignon

Les vaches laitières supportent de basses températures mais des températures supérieures à 23 °C peuvent provoquer un stress thermique. Surtout si le taux d'humidité de l'air est élevé (au-delà de 70 %). Une série de réactions en cascade s'enchaîne alors, entraînant une fuite des électrolytes par la sueur et l'urine. « Il faut modifier l'apport journalier des minéraux totaux en été pour compenser ces pertes », souligne Paolo Colturato, nutritionniste en Italie, intervenu en session Aftaa. Ce dernier conseille « d'augmenter de 50 % les sels de potassium et de 150 % les sels de sodium par rapport aux apports classiques ». Il faut distribuer 250 à 400 g de bicarbonate de sodium par vache et par jour. Le sel pourra alors être diminué de 30 à 50 %. Pour compenser la baisse de matière sèche ingérée par les animaux en raison de la chaleur, il préconise aussi d'augmenter les sels de magnésium de 35 % et les sels de calcium de 25 %, et de veiller à maintenir un rapport potassium/magnésium de 4.

Source Réussir Lait Elevage Juillet-Août 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires