Zones défavorisées : Des nouveautés pour la montagne

Amélie Villette

En 2010, un relèvement du plafond des subventions, un accompagnement technique à l'autonomie alimentaire et une aide couplée vont être mis en place.

L'année 2009 a été particulièrement dure pour les éleveurs de montagne, qui subissent des contraintes supplémentaires. 2010 laisse toutefois place à l'espoir avec de nouvelles modalités dans l'aide à l'amélioration de la valorisation du lait de montagne gérée par FranceAgriMer. Sur le volet subventions à l'investissement, le plafond de l'aide a été relevé pour les tanks à lait. En 2010, les investissements éligibles, plafonnés à 20 000 € hors taxe, pourront être subventionnés à hauteur de 40 % dans la limite de 6000 € d'aide. Sur le volet accompagnement technique, un nouveau type d'appui va être éligible à l'aide, pour l'amélioration de l'autonomie alimentaire. En effet, 70 % de la ration des vaches au moins doit provenir de la zone de montagne pour utiliser la dénomination produit de montagne. « Ce sont maintenant les comités régionaux qui vont définir des priorités dans l'utilisation des enveloppes disponibles, et les éleveurs devront se renseigner avant d'investir », souligne Yannick Fialip, de la FNPL.

Une aide couplée de 20 euros pour 1000 litres

L'application en France du bilan de santé de la PAC donne également lieu à la mise en place d'une aide couplée de 20 €1 000 l sur la base des quotas détenus au 31 mars de l'année et avec un plafond de 80 000 à 90 000 litres. L'objectif est de permettre aux producteurs de montagne de rester compétitifs et d'engager la filière dans une démarche de démarcation pour préserver la valorisation du lait de montagne. « La FNPL est aussi vigilante sur la redéfinition des zones défavorisées simples, qui déterminent l'accès à l'ICHN, pour éviter que les zones laitières en soient exclues. Tous ces enjeux seront à porter dans les négociations sur la PAC d'après 2013. »

Source Réussir Lait Mai 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires