Cheptel bovin : Moins de vaches mais plus de génisses dans les exploitations

François d'Alteroche

D'après les données du service statistique du ministère de l'Agriculture, en mai 2009, le cheptel bovin français s'établissait à 19,4 millions de têtes et s'était réduit en un an de 264 000 animaux. Un nouveau recul qui confirmait la tendance à la baisse constatée depuis le début des années 1980. En un an, (de mai 2008 à mai 2009) le nombre de vaches avait diminué de 90 000 têtes et concernait plus particulièrement les laitières (- 63 500 têtes). Cette déprime des effectifs concernait également dans une moindre mesure le nombre de vaches allaitantes. En revanche les données statistiques du cheptel français à cette période soulignaient la hausse sensible du nombre de génisses de race allaitante en stock dans les exploitations constituant autant de stocks sur pied disponibles pour accroître le cheptel ou produire de la viande finie dans les mois suivants.

Source Réussir Bovins Viande Février 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires