Coopagri Bretagne : Des JB trop âgés

Cyrielle Delisle

Le bilan de l'année 2009 de la section bovine de Coopagri Bretagne a été présenté lors de leur assemblée générale fin février. L'année 2009 a été plutôt mouvementée. Le nombre total d'animaux commercialisés reste stable. Par contre, il a été observé une diminution de l'engraissement des mâles (-7,4 % d'abattage de jeunes bovins et taureaux) au profit d'une augmentation des réformes laitières qui représentent 81 % des abattages de vaches (+ 6,9 %). « La baisse de production des jeunes bovins est notamment due au décalage des vêlages. Les filières qualité (FQC, JB Tüv, J.B. M.c...) confirment leur développement avec une hausse de 5 %. » En ce qui concerne les prix du marché, l'année 2009 a été beaucoup plus difficile que 2008 sauf pour les jeunes bovins. Au vu des résultats d'abattage, des problèmes sur l'âge à l'abattage sont ressortis. En effet, un jeune bovin allaitant sur quatre a plus de 22 mois et la moitié plus de 20 mois. Jacques Chatelier, responsable des première et deuxième transformation à Socopa Viandes a ajouté à ce sujet « il faut essayer de coller à la réalité de ce que l'on nous demande pour durer et survivre. A l'abattoir de Guingamp, qui représente 98 % de la production bretonne, 66 % des jeunes bovins ont entre 20 et 24 mois. » Au second semestre 2010, Cam 56 dans le Morbihan et Eolys dans les Côtes-d'Armor rejoindront le groupe Coopagri Bretagne.

Source Réussir Bovins Viande Mars 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires