Doubs : 18 élevages touchés par la fièvre charbonneuse

SC

Dix-huit élevages de bovins du Doubs sont touchés par la fièvre charbonneuse et 38 bêtes sont décédées depuis le début du mois de juillet, révèle la Direction départementale des services vétérinaires.

Un bovin est décédé mercredi de la fièvre charbonneuse à Avoudrey (Doubs) dans un élevage jusqu'alors non contaminé, alors que quatre bêtes ont trouvé la mort en fin de semaine dernière dans deux élevages à Passanfontaine. Les exploitations contaminées sont situées dans huit communes d'un même secteur.

Par arrêté préfectoral daté du 7 août, la vaccination des bovins et des ovins est rendue obligatoire dans 25 communes du département, l'ouverture de la chasse au gibier est reportée du 16 au 26 août, les travaux forestiers sont suspendus et l'accès aux six anciens cimetières d'animaux identifiés est interdit.

La DSV estime à 9.000 le nombre total de bêtes devant être vaccinées. La maladie est transmissible à l'homme, mais de manière exceptionnelle et seulement dans le cas d'une extrême proximité avec l'animal.

« On ne connaît pas l'origine exacte de la contamination, mais les anciens charniers d'animaux semblent être la source la plus plausible », explique Isabelle Pierson, vétérinaire à la DSV. La fièvre charbonneuse est une maladie infectieuse qui touche tous les mammifères et principalement les herbivores. Les bactéries de la maladie, peuvent demeurer dans le sol plusieurs dizaines d'années, principalement à l'emplacement d'anciens charniers utilisés avant que le service de l'équarrissage ne soit créé au milieu du XXè siècle.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires