Elevage bovin marocain : Développement et modernisation pour faire évoluer les petits élevages traditionnels

Bernard Griffoul

Elevage bovin marocain : Développement et modernisation pour faire évoluer les petits élevages traditionnels

Un bain de pieds quand il fait plus de 40 °C à l'ombre, quel plaisir ! La vie semble belle pour ces bovins surpris en pleine escapade balnéaire sur les plages marocaines, au sud d'Essaouira. Mais, gagner sa maigre pitance quotidienne doit être une autre paire de manches. Il faut avoir de sacrés aplombs pour supporter les longues marches dans les espaces semi-désertiques. Le Maroc compte 2,8 millions de bovins, un chiffre assez fluctuant au gré des sécheresses. Si la production de viande est aujourd'hui majoritairement assurée par de petits élevages traditionnels – 70 % ont moins de 3 têtes – qui associent production de lait et de viande, le gouvernement marocain a lancé un vaste plan de développement de la production de viande bovine. Les Marocains consomment 10 kilos de viande rouge par habitant et par an. Ce plan prévoit aussi bien la modernisation de l'élevage, par l'importation notamment de génétique plus performante et la création d'unités d'engraissement de taille importante, que le développement de la filière aval.

Source Réussir Bovins Viande Mai 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires