En direct du Sommet de l'élevage : Interview de Ricardo Antonio Di Bella, Argentine

PAMAC

Ricardo Antonio Di Bella est le représentant de la société « Soluciones y servicios » spécialisée dans les transactions foncières.

Quel est l'objectif de votre présence au Sommet de l'Elevage ?

C'est la première fois que nous exposons en France. Nous avons pris connaissance de l'évènement sur internet ! Nous sommes ici dans le cadre de notre activité qui consiste à mettre en relation des propriétaires fonciers argentins et des investisseurs étrangers. Nous proposons un service personnalisé « clé en main » : recherche des terres selon les critères de l'acheteur, suivis administratif et technique…Cela fait maintenant près de quatre ans que nous avons décidé d'organiser ces transactions gérées jusqu'à lors essentiellement par l'Etat.


Qui sont vos investisseurs?

Les plus gros acheteurs sont la France, les Etats Unis, l'Allemagne, l'Italie et l'Afrique du nord. Nous avons prochainement rendez-vous avec des décideurs politiques chinois. Le Mali est un pays également intéressé par nos surfaces, car elles correspondent à celles qu'il recherchent pour leurs productions.


Pourquoi vous tournez-vous vers les investisseurs étrangers ?

Même si la valeur des terrains est inférieure à la moyenne internationale, les argentins n'ont pas les moyens d'acquérir ces terres aujourd'hui non exploitées. De part la diversité de son relief et de son climat, l'Argentine dispose d'une grande variété foncière que seuls des investisseurs étrangers peuvent valoriser. La valeur des terres évolue très vite. En achetant maintenant, l'acquéreur fait un investissement gagnant. Un de nos premiers acheteurs était un français. Il a Investi 8M d'euros sur 5000ha ; ils sont estimés maintenant à près de 50Md'€ !

Y-a-t il une limite dans les surfaces à vendre ?

Aucune limite ! Il ya beaucoup de terres non exploitées en Argentine. La seule limite est la loi « Montès », ou loi anti érosion, qui protège les surfaces boisées du pays.


www.negociosdecampo.com.ar

Source Le Qutotidien du Sommet de l'élevage

Publié par PAMAC

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires