Engraissement : Les levures vivantes ont un impact positif sur la tendreté de la viande

La faculté de Milan et Lallemand SAS France ont montré dans un essai sur 83 jeunes bovins Charolais que la tendreté de la viande (mesurée par la force de cisaillement) est améliorée pour les régimes contenant de la levure vivante. On connaissait déjà un lien positif entre croissance rapide et tendreté, suggérant dans ce cas un renouvellement plus important des tissus conjonctifs des muscles. L'ajout de levures vivantes a permis une amélioration du GMQ quel que soit le régime, sur toute la durée de l'engraissement. « La plus forte croissance des jeunes bovins a été obtenue avec un régime normalement fermentescible en début de cycle, puis une ration hautement fermentescible quand les animaux deviennent capables de pleinement utiliser les nutriments de la ration. »

Source : rencontres recherches ruminants 2009

Source Réussir Bovins Viande Février 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires