Europe : Les restructurations ont de l'avenir

Sophie Bourgeois

D'après une étude de Rabobank, l'industrie européenne des viandes doit s'aligner sur les géants brésiliens et américains pour tenir sa position.

Comment les entreprises européennes pourraient profiter de la forte progression de la demande globale en viande qui se profile pour les 20 prochaines années ? « Un magnifique challenge pour l'industrie mondiale des viandes », selon une étude de la banque néerlandaise Rabobank. Elle évalue à 90 milliards de tonnes la demande mondiale en viande bovine en 2025, contre 70 milliards en 2005.
Pour les quatre viandes — boeuf, porc, volaille et agneau — la demande passerait de 260 milliards en 2005 à 400 milliards en 2025, soit près de + 50 % en vingt ans. L'étude montre aussi que sur les 50 dernières années, les événements comme les chocs pétroliers, les crises financières, ont un faible impact à long terme sur la demande en viande. L'impact se fait à court terme seulement. La volaille est la moins vulnérable aux crises économiques. Mais cette croissance ne portera que très peu sur le marché européen. Elle se fera à près de 70 % en Asie, et 28 % en Amérique du Sud et en Afrique.

Contrairement aux entreprises brésiliennes, les entreprises européennes sont peu concentrées. (B. Guirriec)

Contrairement aux entreprises brésiliennes, les entreprises européennes sont peu concentrées. (B. Guirriec)

Pour relever ce défi, l'auteur Albert Vernooij estime que les entreprises européennes ont beaucoup de chemin à faire vers la concentration par rapport aux grandes entreprises américaines et brésiliennes et que trop de sociétés travaillent sur une seule viande, et sur un seul marché national. Elles pourraient déjà tirer mieux parti du grand marché européen avec des produits de base à larges volumes à l'international. Les marchés de niche présentent eux aussi, selon cette étude, de belles perspectives. Le prix de l'alimentation animale et les taux de change joueront un rôle clé dans le positionnement des entreprises.

Source Réussir Bovins Viande Février 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires