Europe : Un outil européen d'évaluation du bien-être animal est prêt

Sophie Bourgeois

Lancé en 2004, le programme co-financé par l'Union européenne Welfare Quality® se termine dans quelques mois. Il a abouti à l'élaboration d'un outil d'évaluation du bien-être animal visant à répondre à la demande sociétale sur ce thème. Il présente pour sept espèces animales, dont les bovins viande, une méthodologie d'évaluation du bien-être à partir d'une douzaine de critères et un mode de calcul pour classer les fermes et les abattoirs en quatre catégories : excellent, amélioré, acceptable, non-classé. La méthode repose à la fois sur les connaissances scientifiques disponibles (indicateurs de bien-être) et les attentes de la société en matière de bien-être animal.
Cet outil est déjà utilisé à des fins de recherche. Il pourra aider les éleveurs à évaluer le niveau de bien-être de leurs animaux et les orienter vers les problèmes qui requièrent leur attention. Il pourra servir à des démarches volontaires visant à établir pour les consommateurs un niveau de bien-être des animaux supérieur à celui atteint par le simple respect de la réglementation en vigueur.

« Nous travaillons maintenant à la création d'un réseau entre universités et instituts scientifiques ayant participé au programme Welfare Quality® », explique Isabelle Veissier de l'Inra de Theix. « Cette instance aura pour rôle de poursuivre le dialogue avec les utilisateurs de l'outil et de continuer à le faire évoluer avec les attentes de la société et l'avancée des connaissances scientifiques. Il faudra aussi former les personnes qui utiliseront le protocole d'évaluation sur le terrain et gérer des données obtenues. »

La méthode pourra servir à des démarches volontaires de certification du bien-être. (S. Leitenberger)

La méthode pourra servir à des démarches volontaires de certification du bien-être. (S. Leitenberger)

 

Pour en savoir plus : www.welfarequality.net

Source Réussir Bovins Viande Décembre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires