Fièvre catarrhale ovine : Signature d'un accord avec l'Italie

SC

Un protocole d'accord a été signé le 14 novembre entre les autorités sanitaires françaises et italiennes pour faciliter la circulation des animaux à destination de ce pays.

« Cet accord permet un assouplissement important des conditions de circulation des animaux vers l'Italie, dès la mi-décembre, c'est à dire au début de la période d'inactivité vectorielle en Italie » précise le ministère. A partir de cette date, il autorisera :

- L'introduction en Italie de bovins vaccinés contre les deux sérotypes 1 et 8, sans délai après la réalisation de la vaccination1. Cette disposition permet ainsi de raccourcir de 60 jours la période actuellement requise avant le départ des animaux.

- L'introduction en Italie de bovins non vaccinés ou vaccinés pour un seul sérotype si l'arrivée des animaux a lieu 60 jours avant la fin de la période d'inactivité vectorielle en Italie. Cela ouvre donc une période d'environ 2 à 3 semaines (entre mi-décembre et début janvier) durant laquelle des broutards non vaccinés peuvent être expédiés en Italie.

La signature de cet accord va permettre de fixer le calendrier de la campagne de vaccination massive de l'ensemble du territoire national. La vaccination simultanée contre les sérotypes 1-8 sera obligatoire et aura lieu pendant la période hivernale l'objectif étant de vacciner l'ensemble des animaux avant le 30 avril.

Cet accord permettra de maintenir les flux traditionnels d'animaux et notamment de broutards français vers l'Italie le temps que les vaccinations soient réalisées cet hiver.

Source Ministère de l'Agriculture et de la Pêche

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires