GDS Creuse et régionalisation Dans le respect des valeurs fondatrices et pérennes des GDS

Marien BATAILLE - Dr Didier GUERIN - GDS 23 GDS Creuse

GDS Creuse et régionalisation Dans le respect des valeurs fondatrices et pérennes des GDS

Conseil d’Administration (CA) de GDS Creuse => Ce 15 décembre 2014, GDS Creuse a réuni son Conseil d’Administration afin de faire le point sur la campagne en cours et préparer 2015.Pour cette fin d’année 2014, dans une période charnière pour les GDS en relation avec la mise en place de la nouvelle gouvernance sanitaire et face aux nouveaux enjeux, les membres du CA se sont prononcés sur les dernières évolutions : accréditation COFRAC, appel à candidature « prophylaxies bovines », FMS et FMSE, éradication BVD... et les nombreux autres dossiers sanitaires d’actualité. Sont présentés ici les principaux points.

Avec la mise en place de la nouvelle gouvernance sanitaire, les GDS se trouvent à une période charnière avec dépôts de dossiers de reconnaissance OVS et d’accréditation COFRAC.

Le GRASL, OVS pour le domaine animal pour la période 2015/2019…

Dans le cadre de la nouvelle gouvernance sanitaire, par arrêté ministériel du 31/03/2014, le Groupement Régional d’Action Sanitaire du Limousin (GRASL) est reconnu OVS pour le domaine animal pour la région Limousin pour la période 2015/2019. Créé en 1983, le GRASL fédère les 3 GDS du Limousin autour d'un projet de mise en commun de moyens techniques et financiers nécessaires à l’amélioration dans le domaine sanitaire des cheptels de la région. Il prolonge le travail de terrain des GDS départementaux créés par les éleveurs pour les éleveurs dans les années 50, partenaires sanitaires privilégiés de l'Etat depuis plus de 60 ans en collaboration avec les vétérinaires praticiens et les laboratoires départementaux d'analyse, dans l'intérêt du sanitaire collectif et de la santé publique.

… Dans le respect des valeurs fondatrices et pérennes des GDS : solidarité, mutualisme, indépendance, proximité

Le GRASL est une structure dédiée à l'action sanitaire dans un esprit de solidarité et de mutualisme, valeurs fondatrices et pérennes des GDS et indépendante de toute pression économique ou politique afin d'assurer l'équité de traitement de tous ses membres et usagers. Notre engagement dans l'accréditation se fait au sein du réseau national des GDS dans le cadre d'une accréditation avec mise en commun de moyens qui permet de partager des outils que nos équipes s'approprient. Pour maintenir l'engagement de nos sections départementales qui assurent un service de proximité auprès des éleveurs, le comité de pilotage du projet accréditation est composé des responsables professionnels et directeurs des trois départements. Le CA de GDS Creuse s’est prononcé à l’unanimité pour maintenir un fort échelon départemental afin de garantir cette proximité avec les éleveurs, facteur essentiel de réussite.

Un appel à candidature pour les missions déléguées pour la période 2015/2019

Le GRASL a répondu à l’appel à candidature pour la délégation de tâches particulières liées aux contrôles nécessaires à la qualification des exploitations en matière de tuberculose, brucellose et leucose bovines pour la période 2015/2019. Le dépôt du dossier de candidature a été effectué comme convenu avant le 15/11/2014. Avec ses sections départementales, il va ainsi poursuivre la réalisation des missions déléguées par l'Etat que les GDS départementaux conduisent depuis de nombreuses années, avec le professionnalisme  reconnu par l'Etat et ses représentants des DSV puis DDCSPP, dans le respect des conventions signées avec les services de l'Etat et des cahiers des charges.

Vers une accréditation pour la réalisation de ces missions

La prochaine étape dans ce dossier sera l’accréditation. Pour assurer les missions de contrôles déléguées par l’Etat, l’OVS doit être accrédité selon la norme NF EN ISO/CEI 17020. Le dépôt du dossier d’accréditation a été effectué le 18/11/2014. Les audits d’accréditation vont intervenir à partir du 2ème semestre 2015. Les OVS devront être accrédités pour le 31/12/2016. Le CA de GDS Creuse a validé notre engagement dans cette démarche. Dans ce cadre, à travers la signature d’une déclaration d’intérêts, les administrateurs représentant GDS Creuse au GRASL se sont engagés à respecter les règles de confidentialité, d’impartialité et d’indépendance. Cela correspond aux valeurs historiques de notre structure et aux exigences de la démarche d’accréditation qui demande « d’écrire ce que l’on fait ».

Une rencontre des délégués cantonaux dans un esprit convivial avec une forte demande pour la fin de l’assainissement IBR et le début de l’éradication BVD

Dans la continuité des réunions d’automne 2013, 6 rencontres avec l’ensemble des délégués cantonaux se sont déroulées du 26 novembre au 05 décembre. 60 % des délégués ont participé à ces matinées. Elles ont permis d’échanger sur les dossiers d’actualité comme les missions déléguées par l’Etat et l’accréditation des GDS (cf. ci-dessus) avec un point sur la situation en matière de tuberculose, sur la fin de l’assainissement IBR et sur l’éradication de la BVD. Il en ressort une forte demande pour la fin de l’assainissement IBR et le début de l’éradication BVD. N’hésitez pas à les solliciter pour échanger sur ces sujets. Le CA de GDS Creuse a validé notre engagement dans ces démarches avec l’utilisation des outils prochainement disponibles.

Une forte mobilisation de GDS Creuse qui se poursuit

Cet article ne représente qu’un aperçu du contenu de ce Conseil d’Administration. Vous trouverez d’autres informations dans votre GDS Creuse Mémo n°14 qui vient de vous être adressé. Pour tout renseignement complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter. Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année et vous présentons tous nos vœux pour 2015.

GDS Creuse et régionalisation Dans le respect des valeurs fondatrices et pérennes des GDS

Commission « protection animale » GDS Creuse Vigilance et mobilisation à poursuivre

La commission « protection animale » GDS Creuse s’est réunie le matin du CA. Un point sur les dossiers suivis en ce début d’hiver a été réalisé. 36 dossiers, dont 9 suivis en cellule spéciale, ont été présentés. 9 ont été réglés suite à une amélioration de la situation, 7 seront suivis en cellule spéciale et 23, dont 3 nouveaux, seront sous surveillance en 1ère phase. 30 dossiers restent donc en suivi. Il est à noter que c’est l’action synergique de tous, alliée à l’acquisition d’expérience, depuis la création de cette commission en 1999, qui permet, aujourd’hui d’observer une situation améliorée et des résultats plus rapides. Cependant, il est nécessaire pour chacun de rester vigilant et réactif.

Une gestion renforcée pour les cas difficiles et une poursuite de la mobilisation de tous pour un intérêt individuel et collectif

Afin que les éleveurs confrontés à de soudains problèmes puissent être rapidement accompagnés et que quelques éleveurs ne ternissent pas l’image du troupeau creusois, l’action doit être poursuivie. L’expérience acquise au cours de ces années de fonctionnement nous a permis d’améliorer l’efficacité du système grâce à une sensibilisation et une technicité des différents intervenants. Cependant, une des clés de réussite s’avère être la précocité d’intervention d’où l’extrême nécessité de signaler très tôt les nouveaux cas. Il en est de la responsabilité de chacun pour le bien de tous, l’éleveur concerné et la communauté des éleveurs.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires