GDS Creuse : Un nouveau cycle de réunions d'information - Renouvellement des délégués cantonaux

Marien BATAILLE

En cette fin d'année, GDS Creuse propose ses réunions d'information à l'ensemble des éleveurs du département.

Pour l'édition 2010, les réunions d'information de GDS Creuse auront lieu du 15 au 26 novembre dans 24 cantons du département avec deux actualités sanitaires majeures au menu : la fièvre catarrhale avec les impacts cliniques, l'épidémiologie, la vaccination et la gestion pour la campagne 2010/2011 et les déséquilibres sanitaires des élevages avec les illustrations départementales, les apports du bilan sanitaire volontaire et la fourniture du bilan sanitaire prérempli.

Un cycle de réunions d'information électives

Comme tous les trois ans, ces réunions seront électives. La représentation est cantonale à raison d'environ 1 délégué cantonal pour 50 éleveurs adhérents (production bovine, caprine, ovine ou porcine). 98 postes de délégués sont ainsi à pourvoir par les éleveurs adhérents de GDS Creuse dont le siège d'exploitation est situé sur le canton. Tout éleveur intéressé est invité à faire acte de candidature à l'aide du coupon réponse sur le courrier qu'il a reçu.

Le délégué cantonal, un relais d'information privilégié

Une des missions du délégué cantonal est de faire remonter à GDS Creuse les besoins, problématiques ou autres demandes particulières propres à une zone, une production ou un type d'élevage. A l'inverse, il lui est également demandé d'assurer le relai d'information entre GDS Creuse et le terrain, aussi bien en amont qu'en aval. Le délégué reçoit périodiquement de GDS Creuse une documentation lui permettant un renseignement plus pertinent de ses collègues agriculteurs. De plus, GDS Creuse peut transmettre chaque semaine par courriel l'article publié dans la Creuse Agricole et mis en ligne sur www.gdscreuse.fr. Pour cela, il suffit de nous communiquer par courriel à gds23@reseaugds.com votre adresse de messagerie. Dans le cadre de la protection animale, le délégué joue un rôle très important car il a connaissance des problèmes que peuvent rencontrer certains éleveurs ; grâce à cela, GDS Creuse peut intervenir rapidement, il représente un des interlocuteurs privilégiés au même titre que les vétérinaires ou les maires.

Une participation active à la politique sanitaire du département

Chaque année, au mois d'avril, l'Assemblée Générale de GDS Creuse rassemble l'ensemble des délégués cantonaux. Elle discute et entérine la politique sanitaire du département concernant les différentes espèces de rente et ses grandes orientations avec une implication des délégués cantonaux. Ainsi, ces dernières années, plusieurs résolutions de l'Assemblée Générale ont défini notre politique actuelle et permis l'obtention de la situation favorable observée aujourd'hui (brucellose, tuberculose, leucose, IBR, varron, paratuberculose, BVD, approche collective des élevages….).

La base du Conseil d'Administration de GDS Creuse

Le Conseil d'Administration de GDS Creuse est composé de 18 membres à voie délibérative dont 12 délégués cantonaux, 1 représentant de la Chambre d'Agriculture, 1 représentant du syndicat agricole majoritaire, 3 représentants de la profession vétérinaire (Groupement Technique Vétérinaire, Syndicat des Vétérinaires, Ordre des vétérinaires) et 1 représentant du Conseil Général. Les 12 délégués cantonaux administrateurs sont élus par l'Assemblée Générale pour une période de trois ans avec un renouvellement par tiers chaque année. Les président, vice-président, trésorier, secrétaire de GDS Creuse sont des délégués cantonaux élus et déterminent, avec l'ensemble du Conseil d'Administration, la politique générale de GDS Creuse.

Une mission complémentaire pour les délégués cantonaux volontaires : le dépôt de produits raticides

GDS Creuse a mandaté sa filiale Farago Creuse pour proposer aux éleveurs des services dont l'utilité s'avère primordiale dans le cadre de la prévention sanitaire. Cela concerne, en particulier, la lutte contre les rongeurs. Pour que l'ensemble des éleveurs creusois puisse bénéficier d'un service de proximité et, ainsi, mettre en place une des bases indispensables de la prévention sanitaire, un certain nombre de délégués cantonaux, repartis sur la Creuse, ont été volontaires pour avoir à disposition des rodonticides. Ce service de proximité permet un maillage du département et un renforcement du rôle de relais qu'est celui de délégué cantonal.

Un relais à faire vivre pour une efficacité renforcée

Ce réseau d'éleveurs s'avère être un schéma original qui présente un intérêt majeur dans le cadre du besoin de réalisation collective de toute action sanitaire. Ce modèle mis en place dès la création du Groupement de Défense Sanitaire de la Creuse en 1953 et qui s'est adapté au fur et à mesure des années doit poursuivre et améliorer son action. GDS Creuse compte sur ses délégués cantonaux, représentants de terrain, pour mobiliser les éleveurs de chaque canton pour participer aux réunions d'information. Chaque éleveur ne doit pas hésiter à solliciter son délégué cantonal pour son besoin personnel mais aussi et surtout dans l'intérêt collectif. De plus, si vous voyez des améliorations à apporter, n'hésitez pas à en faire part à votre délégué cantonal ou directement à GDS Creuse.

Une participation nombreuse nécessaire aux réunions d'information

Outre GDS Creuse, seront présents vos vétérinaires. En fonction de tous ces éléments, chaque éleveur est attendu afin que ces réunions soient riches, prospectives et constructives. Pour que ces réunions restent un moment d'échange privilégié, la mobilisation de tous est indispensable. Pour plus d'information, n'hésitez pas à consulter GDS Creuse ou votre vétérinaire.

Source Groupement de Défense Sanitaire de la Creuse

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires