Guy Merieau, président de Normabev : Harmoniser le classement des carcasses »

Propos recueillis par Sophie Bourgeois

L'accord interprofessionnel et le plan de suivi de la qualité de la pesée, du classement et du marquage des carcasses, correspondent à la mise en oeuvre du rapport Perrin.

L'accord interprofessionnel sur la pesée, le classement et le marquage des gros bovins, est-il bon ?

Je dirais oui. Son application contribuera à apaiser les tensions et les doutes permanents entre les différents maillons de la filière. L'accord interprofesionnel signé le 30 juin consiste en l'application des conclusions du rapport Perrin. Rappelons que des actions syndicales avaient été menées à l'automne 2008 pour obtenir une harmonisation de la PCM (pesée, classement, marquage) entre les différentes régions et opérateurs. Daniel Perrin, ingénieur général du ministère de l'Agriculture, avait été désigné en décembre 2008 par Michel Barnier comme rapporteur. Il propose dans son rapport, rendu à l'automne dernier, de redéfinir le rôle de l'État dans les opérations de PCM, les missions et la gouvernance de Normabev, le rôle des machines à classer et son organisation. Aujourd'hui signé par toutes les organisations professionnelles, l'accord a été adressé au ministre pour extension. Il entre en vigueur le 1er septembre 2010.

Cet accord permet-il de garantir aux éleveurs l'équité des opérations de PCM ?

On peut comprendre que les éleveurs soient surpris, voire déçus. Néanmoins, les conditions sont réunies pour que la confiance s'instaure. L'accord impose que tous les abattoirs de plus de 3000 tonnes de bovins de plus de 8 mois soient équipés d'une machine à classer avant le 30 juin 2012. A cette date, neuf gros bovins sur dix passeront devant l'oeil de la machine à classer alors qu'actuellement c'est le cas d'à peine cinq gros bovins sur dix.
D'autre part, l'accord instaure un plan de suivi de la qualité des opérations de PCM par les techniciens de Normabev. Ils passeront régulièrement dans tous les abattoirs, et procèderont à une analyse des informations avec à leur disposition les références régionales et nationales, et les données de la machine à classer. Les techniciens de Normabev traiteront aussi les réclamations des éleveurs, et, sans se substituer à eux, auront des liens renforcés avec les agents de France AgriMer et de la DGCCRF.

« L'accord instaure la mise en place dans toute la France des machines à classer et la mise à disposition des résultats d'abattage le lendemain de la tuerie. » (S. Bourgeois)

« L'accord instaure la mise en place dans toute la France des machines à classer et la mise à disposition des résultats d'abattage le lendemain de la tuerie. » (S. Bourgeois)

 

L'accord prévoit aussi une réglementation nationale du retour des informations d'abattage au propriétaire de l'animal…

Jusqu'à présent, les fonctionnements étaient très divers. Désormais, les délais de transmission des résultats de la PCM aux éleveurs seront réduits au maximum. Les flux d'information sont réorganisés pour qu'au plus tard, l'éleveur et les opérateurs accèdent aux résultats à 7 heures le lendemain du jour de la tuerie. Cette réactivité facilite le dépôt et l'étude de réclamations. Autre changement lié à cette nouvelle organisation, le montant de la prestation Normabev passe à compter des abattages du 1er septembre 2010 de 0,60 euro par carcasse à 0,35 euro pour les éleveurs.

Les machines à classer vont-elle évoluer techniquement dans les prochaines années ?

Aujourd'hui on sait qu'elles sont performantes. Un étalonnage annuel et un service après vente opérationel garantit leur fonctionnement. Il reste des améliorations à obtenir sur l'estimation de la note de gras. Un groupe de travail a été constitué à l'interprofession dans ce but.


* Normabev est une association régie par la loi 1901. Structure technique interprofessionnelle, elle a pour objectif de favoriser l'établissement de relations commerciales basées sur un système de classement et de marquage des gros bovins impartial et harmonisé nationalement.

Source Réussir Bovins Viande Septembre 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires