Hausse à prévoir de l'Ipampa : volution du prix des matières premières

François d'Alteroche

Les quelques précipitations qui ont eu lieu à la fin du mois de juin ont eu tendance à détendre un peu le prix des céréales au cours des derniers jours du printemps. « Mais le déficit hydrique rend les marchés nerveux et les fondamentaux restent nettement haussiers », expliquait fin juin Baptiste Lelyon, économiste à l'Institut de l'élevage devant des représentants des différentes OP fédérées par Coop de France Bétail et Viande à l'occasion de rencontres organisées par le laboratoire Intervet au Pôle limousin de Lanaud.

Le retour du prix des céréales à des niveaux comparables aux tarifs de l'année 2008 et le maintien du prix des principaux tourteaux (soja et colza) à des valeurs toujours très élevées fait qu'il n'est guère envisagé de baisse sensible du prix de l'aliment du bétail pour les semaines à venir.

« L'évolution de l'Ipampa (Indice des prix d'achat des moyens de production agricole) aliment JB qui représente l'évolution du prix des aliments utilisés pour l'engraissement devrait donc continuer d'être orienté à la hausse. » Au printemps, cet indice affichait déjà une valeur équivalente à celle observée en fin d'été 2008. Pour les semaines à venir, cet indice a de fortes chances de franchir le seuil de 140. Il dépasserait alors les chiffres constatés en août 2008.

Source Réussir Bovins Viande Juillet-Août 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires