Herd-book Limousin - Paul Besson, nouveau président Auvergne

C. Fournier

Paul Besson, nouveau président Auvergne
Paul Besson, nouveau président Auvergne. C.Fournier

L’assemblée générale de la section Auvergne s’est déroulée le 24 juillet à Pradiers (Coptasa).

Après 23 ans à la tête du herd-book limousin section Auvergne, Michel Souvignet a donc cédé sa place pour cause de départ à la retraite (lire L’Union du Cantal du 21 juillet), à Paul Besson, actuel président du syndicat des éleveurs de limousines du Cantal. Le président sortant a tenu à remercier l’ensemble de ses troupes pour “leur dynamisme” et fait le bilan d’une race limousine, introduite dans les années 80 et qui, aujourd’hui avec 50 000 têtes est à la sixième place nationale. Un essor en lien direct avec “des adhérents qui ont compris le marché et en harmonie avec une future Pac qui demandera de valoriser l’herbe. Forte d’un taux d’insémination artificielle de 20 %, et d’un niveau d’index des vaches, tous les deux bien supérieurs à la moyenne nationale, il nous reste un challenge à relever : celui du gène sans cornes et aussi à mettre en place, les vêlages à deux ans. Beaucoup d’éleveurs les pratiquent déjà et ils permettent de gagner un veau même si on y perdra peut être des kilos à la réforme…”

Progression des adhérents auvergnats

 

Face à une campagne nationale 2010-2011 qui traduit “des résultats très moyens”, en termes de nombre d’adhérents, la section du herd-book Auvergne est “une des rares à progresser par rapport à la précédente campagne.” Leur nombre s’établit à 127. La section passe ainsi du cinquième au quatrième rang national. Pour ce qui est des vaches “cotisantes”, la section Auvergne compte 5 307 vaches inscrites (cinquième rang national), soit 15 % de plus que lors du précédent exercice. L’inscription témoigne d’une évolution contrasté : si elle est en très forte hausse pour les mâles (213 ; + 27 %), elle est dans la moyenne nationale pour les femelles (1 118 ; -10 %), une activité d’inscription qui représente 6 % de l’activité totale. À noter que 88 % des adhérents de la section Auvergne ont participé au pointage génisses pleines soit sur 1 883 génisses appartenant à 112 élevages. Le niveau de qualification est jugé bon avec, au niveau des femelle, 198 qualifiées RR (Top 10 supérieur) et 68 RRE (Top 1%). La contribution de la section dans la qualification des élevages s’accroît ainsi d’année en année. Quant aux mâles, quatre taureaux ont été qualifiés RR VS et trois RRE VS(2), “des chiffres qui attestent de la qualité génétique du cheptel d’Auvergne et des progrès réalisés au cours des dernières années.” À noter qu’à Lanaud, “pierre angulaire du programme de sélection”, sur 39 veaux présentés à l’entrée de la station, 21 ont été qualifiés “espoir” et 12 “RJ”. Enfin, au tableau d’honneur, figurent plusieurs élevages limousins qui se sont distingués au national 2012. Onze du Cantal : Paul Besson ; Michel Combes ; EARL de la Margeride ; Gaec Bladou, Du Mazuc, Lamoure, Souvignet, Terrisse, Teyssier. Trois de Haute-Loire : Gaec des Esclops et Minival ; Julien Michel. Six de la Lozère : Gaec des Chauvets, Toiron, Verlaguet, Bonal ; Régis Recoulin ; Germain Souton. Quatre du Puy-de-Dôme : Lionel Allafort ; Bernard Coudert ; François Dumas ; EARL Batisse.

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires