Industriels de la viande : Bigard attend un effort de la grande distribution

Le groupe Bigard, numéro un français de la viande se félicite de l'accord conclu mercredi sur le prix de la viande bovine et invite les acteurs économiques, dont la grande distribution, à mettre en oeuvre les engagements pris.

« Des engagements destinés à redonner des perspectives aux éleveurs ont été pris mercredi. Ils seront tenus (...) Le groupe Bigard contribuera à leur mise en oeuvre en proportion de ce qu'il représente. J'attends des autres acteurs économiques, dont la grande distribution, la même détermination à soutenir l'élevage français », écrit le Pdg du groupe, Jean-Paul Bigard, également président du syndicat national des industries de la viande (SNIV-NSCP).

« Au travers du SNIV-SNCP, poursuit M. Bigard, je soumettrai par ailleurs des propositions pour refonder le dialogue interprofessionnel aujourd'hui affaibli par des rapports de force ».

Revenant sur la question des machines à classer, sur laquelle le groupe a été mis en cause par la Fédération nationale bovine (FNB), M. Bigard écrit:
« Concernant les machines à classer, 17 des 23 abattoirs de plus de 3.000 tonnes exploités par le groupe Bigard en sont d'ores et déjà équipés (...) Il reste 6 abattoirs à équiper et ils le seront dans les délais convenus ».

« Ce (vendredi) matin, l'ensemble des sites a retrouvé une activité industrielle normale », dit également M. Bigard qui rend hommage « à la mobilisation immédiate » du ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire et du médiateur, Loïc Gouello.


Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires