L'exportation de bovins français à nouveau autorisée vers l'Algérie

S C avec AFP

L'exportation de bovins français à nouveau autorisée vers l'Algérie

Les éleveurs français vont pouvoir reprendre leurs ventes de bovins vivants vers l'Algérie qui étaient suspendues depuis juillet à cause de la présence de fièvre aphteuse, annonce le ministère français de l'Agriculture.

"Grâce à la mise en oeuvre d'une vaste campagne de vaccination (...), les services vétérinaires algériens ont pu maîtriser la progression de la maladie et ont annoncé la reprise à compter du 13 octobre des importations de bovins vivants" à condition qu'ils soient mis sous quarantaine 8 jours et qu'ils soient vaccinés dans les 48 heures suivant l'arrivée, précise le ministère dans un communiqué.

Quelque 40.000 bovins sont exportés annuellement vers l'Algérie, en majorité des bovins reproducteurs ou des génisses destinées à la production laitière.

L'Algérie compte 900.000 têtes de bovins et consomme 420.000 tonnes de viande, dont 50.000 seulement sont importées; mais elle compte sur la filière française pour améliorer ses pratiques, la génétique et la formation des jeunes éleveurs.

Lire aussi :

Algérie : un marché complexe mais prometteur

A Cournon : le Sommet de l'élevage mise sur l'international

Fièvre Aphteuse dans les pays du Maghreb : une menace pour l’Europe

Source Ministère de l'Agriculture

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires