La part du cheptel allaitant augmente dans la production française de viande bovine

Réussir Bovins Viande Janvier 2013

La part du cheptel allaitant augmente dans la production française de viande bovine
Concours d'animaux de boucherie à Forges-les-Eaux. © S. Leitenberger/archives

61 %, c’est en 2010 la part des bovins allaitants ou croisés laitiers au sein de la production française de viande bovine. Ce ratio était de 54 % en 2005. Cette progression régulière résulte de la contraction du troupeau laitier français. Si on raisonne non plus en têtes mais en volume, ce ratio passe de 61 % à 65 %. Un écart  lié au poids moyen de carcasse sensiblement plus élevé pour les bovins issus de cheptels allaitants.
Les animaux de race à viande sont majoritaires pour toutes les catégories, hormis celle des bœufs.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires