La vigueur hybride avec les races composites de bovins viande

Sophie Bourgeois

La vigueur hybride  avec les races composites de bovins viande
En race Stabiliser, les veaux pèsent en moyenne 35 kilos à la naissance et 280 kilos au sevrage à 7 mois. - © Stabiliser Cattle Company

Le concept des races composites existe depuis plus de cinquante ans dans les pays anglo-saxons. Aux États-Unis, il a été étudié et développé par le Centre de recherche sur la viande au Nebraska de l'USDA. Une race composite est une population construite à partir de plusieurs races, qui est capable de transmettre la vigueur hybride aux générations futures sans nouveaux croisements. La reproduction est ensuite conduite en race pure. La conduite du troupeau est donc plus simple que dans les croisements à trois ou quatre voies, et limite les risques sanitaires. Et surtout, cette construction permet de créer une population uniforme d'animaux avec des performances prévisibles. Tout est affaire d'équilibre entre les différents caractères recherchés, piochés dans les races pures choisies, pour la création des reproducteurs. Une race composite permet de bien exploiter la vigueur hybride pour la fertilité, la vigueur des veaux et la longévité des vaches.

Si la Stabiliser remporte le plus de succès actuellement en Angleterre, d'autres races composites y sont aussi élevées (l'australienne Murray Grey, l'écossaise Luing…).

Source Réussir Bovins Viande

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 4

abeillenoire

encore une fois, cloche215, cette démarche est l'exact contraire de ce que vous critiquée; c'est le type de sélection qui est pratiqué depuis les débuts de l'agriculture et qui a créé la multitude de race rustique que nous connaissons maintenant.

CLOCHE215

à abeille noire: j'ai fait exprès d'étendre mon résonnement; je n'ai rien contre le progrès scientifique, mais au bout de la chaine se trouvent les OGM et toute sorte de clones . alors on va essayer de nous convaincre que notre survie économique est conditionnée par l'adoption des OGM et CLONES...

abeillenoire

cloche215, vous n'avez pas compris le sens de cette article, c'est exactement le contraire ce qu'il propose. Beaucoup d'éleveurs utilise cette technique pour monter un cheptel, moi y compris avec mes abeilles noires. c'est du boulot mais après, on est gagnant a 100%

CLOCHE215

aux USA ,à force de sélectionner et de demander toujours plus, la race Holstein est aux abois; le premier perdant est l'agriculteur; pareil pour le végétal; alors, on lui fait miroiter tellement de chose qu'il doit acheter au prix fort pour la soit disant survie... le pauvre paysan se trouve dans un cul de sac où un grand nombre ne pourra plus faire demi-tour... quel gâchi !!!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires