Les départs d'animaux vers le Kazakhstan se succèdent

François d'Alteroche - Réussir Bovins Viande Février 2012

Les départs d'animaux vers le Kazakhstan se succèdent
La quarantaine a eu lieu dans une stabulation de l’exploitation d’Yvon Laboisse située à quelques kilomètres du siège de Socaviac à Villefranche d’Allier. © F. d'Alteroche

Mi-décembre, 222 génisses d’1 an et 6 taureaux Charolais sont partis vers les steppes Kazakh. Après les 347 Aubracs expédiés début novembre, c’est le second envoi de reproducteurs issus du cheptel français destinés à ce pays qui entend profiter de ses ressources liées à la vente d’hydrocarbures pour aider à la reconstitution de son cheptel allaitant. Cette expédition est à mettre au crédit de la société Intergenes dirigée par Laurent Antignac. Ce dernier s’est appuyé sur Global et Socaviac, deux organisations de producteurs du bassin Charolais. « Les Kazakh ont l’intention d’importer 75 000 génisses d’ici 5 ans. Même si la concurrence est rude avec d’autres pays fournisseurs (Amérique du Nord et Australie), les animaux français ont toute leur place », explique Laurent Antignac.

Trois expéditions ont déjà eu lieu

Ces génisses ont un an pour s’habituer aux rudes conditions locales avant d’être mises à la reproduction. Elles devront s’accommoder d’un climat sub-désertique très continental où il faut environ 10 hectares pour nourrir un bovin et où les pâtures ressemblent davantage aux parcours du Larzac qu’aux vertes parcelles de la zone charolaise.
« On a aussi retenu que des bêtes calmes. C’est une première expédition. Il est essentiel d’envoyer des animaux qui ont un maximum de chances de donner satisfaction. Il en va de la bonne réputation des bovins français si on veut que ce premier envoi puisse faire tache d’huile », précise Raphaël Colas responsable de l’antenne de Villefranche d’Allier pour Socaviac.
Enfin pour bien terminer l’année, un troisième envoi a eu lieu les derniers jours de décembre. Il se composait de 70 génisses aubracs de 2 ans complétées par deux taureaux. Cette dernière opération a été réalisée par la société franco-kazakhstanaise Promstan en partenariat avec le GIE Aubrac.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires