Les importations françaises de viande bovine concernent d’abord de la viande « laitière »

François d'Alteroche - Réussir Bovins Viande Janvier 2013

Les importations françaises de viande bovine concernent  d’abord de la viande « laitière »
Elevage de bovins viande en Irlande. © C. Delisle

Les importations françaises de viande bovine se sont stabilisées autour de 370 000 tec ces dernières années avec des volumes provenant principalement d’Allemagne, des Pays-Bas, d’Italie et d’Irlande. Pour ces trois premiers pays, il s’agit principalement de viande de femelles et plus particulièrement de laitières de réforme. La viande importée d’Irlande provient d’animaux laitiers et allaitants en mettant à contribution tant les bœufs que les réformes.
Ces importations participent à l’ajustement quantitatif et qualitatif de l’offre à la demande et se font de plus en plus sous forme de viandes désossées. Il s’agit majoritairement de pièces de l’arrière et de l’aloyau, complétées par du minerai importé frais ou congelé et destiné à être transformé en steack haché — entre autres — pour les besoins de la restauration rapide.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires