Les producteurs devront se positionner sur un marché

P. OLIVIERI

Patrick Bénézit : “On peut atteindre 50 à 60 centimes d’euros de plus sur les prix des bovins viande”.
Patrick Bénézit : “On peut atteindre 50 à 60 centimes d’euros de plus sur les prix des bovins viande”.

Réunis en conseil départemental, les responsables de la FDSEA ont évoqué une nouvelle ère pour les producteurs.

 

Sécheresse 2011, contrats laitiers, marché de la viande bovine, promotion de l’emploi sur les exploitations agricoles cantaliennes : difficile en une petite matinée de faire le tour des actions et projets des sections de la FDSEA. Pourtant, jeudi 19 avril, les présidents des syndicats communaux et administrateurs de la fédération réunis en conseil départemental - le premier depuis le renouvellement de la structure fin 2011 - ont eu droit à une synthèse accélérée des multiples dossiers traités par la FDSEA. Autant d’éléments de compréhension que ces responsables locaux pourront à leur tour évoquer avec les adhérents de leur commune.

Calamités toujours

Même si le spectre d’une nouvelle sécheresse semble s’éloigner ce printemps, les calamités continuent d’occuper l’actualité avec les dernières livraisons de paille organisées par l’Association sécheresse (15 000 tonnes en tout), certains dossiers d’indemnisation qu’il a fallu débloquer (130 dossiers initialement inéligibles récupérés suite aux interventions de la FDSEA), des remboursements de TFNB (base communale de la taxe sur le foncier non bâti) encore en cours... Au final, ce sont 17,66 millions d’euros de crédits publics qui sont venus atténuer l’impact de la sécheresse pour 3 800 exploitants, a précisé Joël Piganiol, tout en soulignant “qu’à ce jour, la Région n’a pas débloqué un centime sur la sécheresse”. Le secrétaire général a également indiqué que le travail syndical ne s’arrêtait pas là puisque le traitement par le fonds national des calamités des dernières sécheresses a clairement montré la nécessité de “réviser les barèmes départementaux” et le “fameux taux de 13 % qui au regard de la réglementation européenne n’a pas lieu d’être”. Deux volets sur lesquels la FDSEA a déjà interpellé le préfet. Calamité toujours, cette fois sur le front des nuisibles avec des campagnols terrestres que la rigueur hivernale n’a pas affaiblis : le premier recensement réalisé ce printemps par le FDGDon va être complété par une enquête diligentée par le syndicat auprès de son réseau. Objectif : arriver à un zonage précis des infestations afin de déposer une demande de dérogation sur la prime herbagère (PHAE), sachant que l’enveloppe exceptionnelle d’aides de 2011 ne pourra être reconduite. La FDSEA projette en outre une journée de sensibilisation sur le terrain des candidats aux législatives en vue d’appuyer leur demande de rendre éligible au futur fonds sanitaire de la Pac la prise en charge de ces dégâts. “Qui dit fonds sanitaire dit cotisation et engagement de lutte”, a prévenu Patrick Bénézit, non sans relever les difficultés croissantes.

Liberté de choix

 

Des éleveurs, qu’ils soient laitiers ou allaitants, qui, pour le président, devront se positionner désormais de plus en plus par rapport à un marché : “C’est quelque chose de nouveau ; plus on s’approche de la sortie des quotas (laitiers), plus il faut prendre ce débat avec beaucoup d’ouverture avec l’ensemble des entreprises pour éviter un débat entre entreprises ou entre systèmes. Ça ne se construira pas en opposant les producteurs qui auront choisi tel ou tel marché”, a-t-il développé après que Chantal Cor a évoqué la commande faite au Crielal (interprofession laitière régionale) d’une étude sur de nouveaux marchés potentiels pour la production laitière du Sud de la Loire. “On a beaucoup entendu parler de prix A et de prix B, nous ce qu’on demande, c’est que les producteurs aient le choix”, a insisté la vice-présidente. Le choix entre AOP, lait montagne, fromages de grande consommation, lait bio, lait “export”, vente directe,...

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires