Marchés européens : S'approvisionner en non OGM

Emilie Durand

Comme 80 % des 38 millions de tonnes de soja importées chaque année en Europe contient des OGM, approvisionner ses animaux en non OGM tend à devenir un défi. D'autant plus qu'une grande partie des consommateurs européens refusent de consommer des aliments issus des nouvelles technologies du génie génétique. Pour préserver l'approvisionnement des marchés européens, le Réseau des régions européennes non OGM a souhaité faire un état des lieux de la question et surtout montrer la faisabilité et la viabilité d'une filière non OGM en alimentation animale.

Etiquetage sur l'origine des produits

Suite à une réunion de concertation avec des producteurs aussi bien brésiliens que canadiens, des scientifiques et des élus européens, la prise en compte de cet aspect dans la révision de la PAC a été clairement demandée. Par ailleurs, un étiquetage sérieux concernant l'origine des produits et le développement des cultures oléoprotéagineuses reste un élément encore à développer.

Source Réussir Bovins Viande Février 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires