Meat'in : Favoriser l'innovation pour le secteur des produits carnés

François d'Alteroche

« Seule l'innovation permettra au secteur des produits carnés de retrouver de la profitabilité », a expliqué Laurent Spanghero, à l'occasion de « Meat'in » première biennale internationale consacrée aux innovations pour ce secteur de l'agro-alimentaire. Ces deux journées étaient organisées mi-novembre, à l'Inra de Theix, dans le Puy-de-Dôme par le pôle de compétitivité InnoViande, lui-même basé à Clermont-Ferrand et présidé par Laurent Spanghero. « L'objectif de cet événement est de favoriser les échanges entre les différents acteurs de l'innovation du secteur des produits carnés : entreprises, fournisseurs, organismes de recherche, instituts techniques…

Laurent Spanghero, président du pôle de compétitivité InnoViande : « De la communication à la microbiologie, le champ d'action d'Innoviandes est vaste. » (F. d'Alteroche)

Laurent Spanghero, président du pôle de compétitivité InnoViande : « De la communication à la microbiologie, le champ d'action d'Innoviandes est vaste. » (F. d'Alteroche)

Quatre thématiques

« Chercheurs et industriels doivent communiquer davantage entre eux. Les uns ont besoin des autres et vice-versa. Les marges de progrès sont énormes. Les entreprises du secteur des produits carnés consacrent moins de 0,5 % de leur chiffre d'affaires à la recherche. » Quelque 180 participants venus de France et de nombreux autres pays ont participé à ces journées où les communications des différents intervenants portaient sur quatre thématiques principales : hygiène et sécurité alimentaire, innovation, nutrition-santé et développement durable. « Les industriels doivent pouvoir proposer un produit présentant un maximum de garanties avec des formes de présentation du produit innovantes tout en mettant en avant le rôle de la viande dans l'équilibre alimentaire », a insisté Laurent Spanghero, également très soucieux de bien prendre en compte la montée en puissance des préoccupations environnementales.
Le rôle de cette biennale était également de bien positionner le pôle Innoviandes. Tout autour de la capitale Auvergnate, il rassemble 150 chercheurs travaillant dans le secteur de l'élevage et des produits carnés. Depuis plusieurs mois, Innoviandes était remis en question par rapport au non respect de certains points du cahier des charges pour les pôles de compétitivité. L'organisation de Meat'in correspondait donc aussi à la volonté de mettre en avant tout le travail réalisé.

Source Réussir Bovins Viande Décembre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires