Note de conjoncture - Secteur de la viande bovine : Baisse des cours dans l'U.E. et redressement des cotations en France.

FranceAgriMer

Dans l'Union européenne, le prix moyen des gros bovins poursuit, semaine après semaine une tendance légèrement baissière en raison d'une demande peu soutenue. En semaine 39, le repli est de 0,4 % pour un prix moyen qui s'établit à 2,73 €/kg. Seuls trois pays affichent une progression modérée des cours : l'Espagne (+ 0,4 % à 2,78 €/kg), le Portugal (+ 0,3 % à 3,06 €/kg) et la Grèce (+ 0,1 % à 3,67 €/kg). Les autres cours s'effritent : au Royaume-Uni (- 2,1 % à 2,85 €/kg), aux Pays-Bas ( 1,2 % à 2,19 €/kg), en Italie ( 0,8 % à 3,3 €/kg), en Belgique ( 0,5 % à 2,52 €/kg), en Allemagne ( 0,3 % à 2,58 €/kg), en Irlande (- 0,3 % à 2,64 €/kg). Par rapport à la semaine 39 de 2008, le prix moyen européen perd 8,5 %.

Le prix moyen des JB R3 est en légère baisse (- 0,2 %) à 3,14 €/kg, et est en retrait de 10 centimes soit 3,2 % par rapport à celui de la semaine 39 de 2008. Sur la semaine, les cours chutent de 3,3 % en Grèce à 4,19 €/kg et de 3,2 % en Espagne à 3,15 €/kg, où la reprise de la consommation de viande bovine se fait attendre depuis la fin de la période estivale. Ils se redressent légèrement en Italie (+ 0,1 % à 3,61 €/kg) et en Allemagne (+ 0,6 % à 3,04 €/kg), où les grandes opérations de promotion en GMS ont permis de stimuler la demande même si la consommation des pièces les plus valorisées est en retrait.

La cotation européenne des boeufs R3 se replie cette semaine de 0,9 % à 2,93 €/kg ( 10,9 % par rapport à la même semaine en 2008), les boeufs R3 irlandais étant en retrait de 0,4 % sur la semaine à 2,78 €/kg. A 3,09 €/kg, la cotation européenne moyenne des génisses R3 se redresse de 0,7 % sur la semaine et mais perd 25 centimes soit 7,5 % sur un an.

Le prix des vaches O3 perd 0,8 % à 2,2 € le kg, il est inférieur de 34 centimes/kg, soit 13,2 % à celui d'il y a un an. Sur la semaine, il baisse de 2,7 % au Royaume-Uni à 2,2 €/kg, de 1,2 % en Allemagne à 2,17 €/kg et de 1,3 % aux Pays-Bas à 2,16 €/kg. Les cours sont stables en Irlande à 2,24 €/kg, où les exportations vers le Royaume-Uni pâtissent d'une parité Euro/livre sterling défavorable ce qui renforce les disponibilités sur le marché intérieur.

Supérieur de 9 % à celui relevé en semaine 39 de 2008, le prix moyen de la viande de veau progresse cette semaine de 1,3 % à 5,13 €/kg, sous l'impulsion des Pays-Bas où le cours gagne 5,3 % à 4,41 €/kg. Il est reconduit en Italie à 4,72 €/kg et en Belgique à 6,25 €/kg.
Le cours des veaux de 8 jours affiche une baisse de 1 % à 171 € par animal. Les cotations sont en repli de 3,3 % en Italie à 178 €/tête, de 0,8 % en Espagne à 213 €/tête et sont reconduites en Allemagne à 239 €/tête. Sur les Iles britanniques, la cotation se déprécie de 1,7 % à 115 €/tête au Royaume-Uni et de 2,6 % en Irlande à 113 €/tête. Seuls les cours néerlandais ont été réévalués (+ 2 ,6 %) à 154 €/tête.

En France, le prix moyen pondéré des gros bovins entrée abattoir se redresse en semaine 40, à 2,87 €/kg, en hausse de 2 centimes (+ 0,7 %) par rapport à la semaine précédente mais en baisse de 5,9 % sur un an. Dans un contexte d'offre modérée mais aussi de demande toujours calme, les échanges reprennent un peu de fluidité.

La cotation nationale des vaches O gagne de nouveau 1 centime (+ 0,4 %) sur la semaine à 2,54 €/kg, et celle des vaches de classe P en gagne 3 à 2,26 €/kg. Ces deux catégories accusent des baisses de cours de 8 et 9,1 % sur un an.

Le prix des génisses de classe R cède 1 centime à 3,18 €/kg (- 7 % / semaine 40 de 2008). Celui des boeufs de classe R est stable à 3,1 €/kg ( 3,8 % par rapport à la semaine 40 de 2008).

La cotation des jeunes bovins de classe U affiche une progression de 3 centimes (+ 0,9 %), à 3,34 €/kg en semaine 40 ( 3,2 % par rapport à la même semaine en 2008). Le prix moyen des jeunes bovins R gagne 2 centimes à 3,06 €/kg et celui des jeunes bovins de classe O en gagne 5 (+ 1,9 %) à 2,68 €/kg (des cours en repli de 4,7 et 5,6 % sur un an).

Les prix des broutards mâles charolais de 300  350 kg sont stables cette semaine à 2,39 €/kg (en progression de 4,4 % par rapport à la même semaine l'an dernier) tandis que ceux des limousins de même catégorie sont également stables à 2,58 €/kg (+ 0,4 % / 2008), les prix des croisés gagnent 1 centime à 2,2 €/kg (+ 0,5 % / 2008). La demande est très sélective en fonction de la qualité proposée sur les marchés. La cotation des femelles charolaises de 6-12 mois de 270 kg perd 1 centime à 1,88 €/kg, se situant en retrait de 12,6 % par rapport à 2008.

Dans un marché équilibré, les prix de la viande de veau de boucherie sont reconduits pour la cinquième semaine consécutive à 5,61 €/kg à un prix supérieur de 3,4 % à celui de l'an passé à la même période.

La cotation des veaux de huit jours baisse toujours mais de façon plus modérée cette semaine, en se repliant de 1,6 % ( 1,3 €) pour s'établir à 79 €/tête. Une légère réduction des disponibilités permet de ralentir la chute des cours. La cotation demeure néanmoins en nette progression (+ 32,4 %) par rapport à la semaine 40 de 2008.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires