Note de conjoncture - Secteur de la viande bovine : Baisse modérée des cours des JB, fermeté dans les vaches de réforme.

FranceAgriMer

Dans l'UE, en semaine 18, le prix moyen des gros bovins recule de 0,7 %, conséquence d'un net repli du prix des JB, en particulier en Allemagne. A 2,84 € le kg, il est en baisse de 3,4 % par rapport à la même période de 2008 et pour la première fois il passe en dessous de son niveau de début d'année ( 0,3 %). Il diminue sur la semaine de 2,7 % en Italie (en raison de la baisse de la consommation liée à des températures déjà élevées) et de 1,1 % en Allemagne. Il progresse de 0,7 % aux Pays-Bas sous l'effet d'apports réduits et reste stable en Irlande.

Le prix moyen des JB R3 enregistre un recul de 1 %, à 3,18 € le kg. Il est encore de 2,7 % supérieur à celui de 2008, mais recule de 3,3 % par rapport à son niveau de début d'année. Les sorties en Allemagne augmentent, la demande ne suit pas et le cours chute de 2,6 %. C'est le prix des animaux de très bonne qualité qui recule le plus. En Italie, la baisse est plus limitée ( 0,4 %). A 3,06 € le kg, les prix allemand et français sont comparables, à 19,2 % en dessous de la référence italienne. Par rapport à 2008, le prix moyen est à + 6,1 % en Italie, mais à  0,1 % en Allemagne.

La cotation des vaches O3 est stable à 2,35 € le kg en moyenne, soit  6,4 % en un an et + 3,5 % depuis le début de l'année. Elle progresse de 0,5 % en Allemagne, de 1,5 % aux Pays-Bas et recule légèrement ( 0,2 %) en Irlande. A 2,38 € le kg, les prix néerlandais et allemand sont équivalents, à  8,8 % du cours français qui est le plus élevé de l'UE. Les prix actuels sont en net recul comparés à ceux de 2008 :  9,6 % en Allemagne,  10,4 % en Irlande,  8,2 % aux Pays-Bas.

Dans la filière veau, le prix moyen de la viande baisse de 2,4 % sur la semaine, à 4,62 € le kg ( 5,6 % en un an), conséquence du recul de 5,9 % aux Pays-Bas et de 3,9 % en Italie.
A 196,97 € la tête, la cotation des veaux de 8 jours progresse de 5,7 % (+ 23 % sur l'année), avec une hausse inhabituelle de 34,9 % aux Pays-Bas sur la semaine.

En France, en semaine 19, le prix moyen des gros bovins est stable, à 2,95 € le kg. Il est de 4,5 % inférieur à celui de 2008 à la même période, mais progresse de 1 % depuis le début de l'année. Il est le résultat d'une baisse bien moins importante que les semaines précédentes du prix des JB et d'une remontée moins marquée de celui des vaches destinées à l'industrie de transformation.
Selon les données TNS, les achats de viande bovine par les ménages en cumul sur un an (jusqu'au 19 avril) reculent de 3,5 % avec des prix en hausse de 1,9 % (contre respectivement  1,6 et + 1,5 % pour l'ensemble des viandes).

Les cours des JB U et R reculent de 1 centime, à 3,35 et 3,07 € le kg tandis que ceux des O baissent de 2 centimes, à 2,67 €. Les sorties d'animaux semblent plus réduites car la baisse des prix inciterait les éleveurs à les garder, compte tenu des coûts de production importants en 2008 liés aux prix élevés des céréales. Par rapport à 2008, les prix sont stables pour les R, à + 0,9 % pour les U et à  5,3 % pour les O.

Les cotations des vaches sont fermes : + 1 centime pour les classes O et P, à 2,84 et 2,44 € le kg. Elles sont reconduites pour la qualité bouchère R, à 3,13 €. Les prix actuels sont nettement inférieurs à ceux de 2008 :  6 % pour les R,  8,3 % pour les O et  8,2 % pour les P, mais depuis le début de l'année, ils progressent respectivement de 0,6, 6,4 et 11,4 %.

Dans le secteur des broutards, l'offre est limitée en cette fin de campagne. Les prix restent fermes mais ne devraient pas remonter à cause de la baisse des cours des JB en Italie (environ 4 € le kg depuis le début de l'année à cause du recul de la consommation et de la concurrence des importations polonaises).

Dans la filière veau, après l'ajustement à la baisse des deux dernières semaines, le prix moyen de la viande est stable, à 5,42 € le kg ( 2,5 % en un an). La consommation est en repli de 2,3 % sur un an, mais de 18,3 % sur un mois (du 20 mai au 19 avril 2009). En avril, les sorties d'ateliers progressent de 2,9 % par rapport au même mois de 2008.

A 154,44 € la tête, la cotation des veaux de 8 jours est en hausse de 2,4 % sur la semaine (+ 25,5 % sur l'année). Les entrées en ateliers d'engraissement (veaux français et veaux importés) sont en hausse de 2 % entre avril 2008 et avril 2009, mais en recul de 1,2 % en cumul janvier-avril 2009 par rapport à 2008.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires