Note de conjoncture - Secteur de la viande bovine : Des prix fermes dans les qualités bouchères en GB, en recul ailleurs :

Office de l'Elevage / DEP

Dans l'UE, le prix moyen continue de progresser, de 0,2 % en semaine 33, à 2,98 € le kg. Il est ainsi de 9,5 % supérieur à celui de 2007 à la même période. Depuis le début de l'année, il augmente de 6,5 %. Le manque de disponibilités et la demande liée à la reprise des activités expliquent cette situation. Ce sont les prix allemands et irlandais qui soutiennent la moyenne communautaire alors qu'en Italie le prix recule de 0,4 %.

En moyenne le cours des JB R3 est en hausse de 0,8 %, à 3,20 € le kg, soit une augmentation de 9,9 % en un an. L'apport en JB reste très limité en Allemagne. En Italie, le prix progresse de 2,6 % sur la semaine. Cette hausse sensible est peut-être due à la hausse des prix des importations en provenance de Pologne, qui passent de 2,60 à 3,20 € le kg en moins de 2 mois, soit une hausse de 23 %. Par rapport à 2007, les prix progressent de 12,8 % en Allemagne et de 10,9 % en Italie.
Le cours des boeufs en Irlande, à 3,26 € le kg, gagne 0,5 % sur la semaine et 19,4 % par rapport à la même semaine de 2007.

Le prix des vaches O3 reste élevé, comparé à celui de 2007 : +10,1 % en moyenne communautaire (+12,1 % aux Pays-Bas, +13 % en Allemagne, +24,9 % en Irlande). Sur la semaine, le prix moyen progresse de 0,2 %, à 2,60 € lez kg. On peut constater un resserrement des prix entre l'Allemagne, l'Irlande et les Pays-Bas autour de 2,70 € le kg alors que le prix français, à 2,92 € le kg, reste le plus élevé de l'UE. Aux Pays-Bas les abattages de vaches au premier semestre 2008 ont diminué de près de 35 % par rapport à la même période de 2007, ce qui permet de maintenir des prix habituellement en baisse au cours de l'été..

Dans la filière veau, le prix de la viande confirme sa remontée saisonnière, avec une hausse de 1,3 % sur la semaine, à 4,27 € le kg (mais -25,1 % par rapport à 2007). Les prix sont stables aux Pays-Bas et en hausse de 5,6 % en Italie.
En ce qui concerne les veaux de 8 jours, à 160,21 € la tête, la moyenne communautaire progresse de 0,6 %, avec une stabilité de prix aux Pays-Bas et en Italie, tandis qu'ils progressent au Royaume-Uni (+7,5 %) et en Irlande (+7,8 %). Alors que les expéditions britanniques ont cessé, les Pays-Bas importent surtout des animaux d'Espagne.

En France, en semaine 34, les cours des qualités bouchères sont reconduits alors que ceux des animaux de moyenne conformation enregistrent des ajustements à la baisse. Le marché semble en attente de remontée des prix, avec les réapprovisionnements pour la rentrée. Les besoins des abattoirs devraient progressivement croître. Le prix moyen des gros bovins est inchangé, à 3,15 € le kg, soit une légère hausse de 0,3 % par rapport à 2007. Depuis le début de l'année, il progresse en moyenne de 1,3 %.

Les cours des JB U et R augmentent de 2 centimes du kg à 3,42 et 3,19 € le kg ; ceux des JB O, de 1 centime, à 2,85 €. Ils se situent respectivement à 7,9, 8,1 et 3,3 % au dessus de leur niveau de 2007. Avec la fin de l'été, les sorties de JB diminuent.

La reprise de la demande en vaches bouchères R entraîne un prix en hausse de 1 centime du kg, à 3,44 € le kg, alors que les cours des choix secondaires enregistrent des baisses de 2 centimes pour les P, à 2,61 € et de 1 centime pour les O, à 2,93 € le kg. Ils sont supérieurs à ceux de 2007de 2,1 % pour les vaches R et de 0,3 % pour les vaches O , tandis que les cours des vaches P, restent en évolution négative sur l'année (-2,3 %).

Sur le marché des broutards, parmi les animaux cotés, seuls les prix des mâles limousins de 300 kg progressent, de 2 centimes du kg (-2,3 % en un an) ainsi que ceux des croisés, de 4 centimes (-1,3 %). Le marché reste atone par manque de débouchés et de lisibilité sur l'avenir.

Dans la filière veau, sur la semaine, le prix moyen de la viande progresse de 7 centimes, à 5,09 € le kg. Il est cependant de 19,7 % en dessous de celui de 2007. Cette hausse semble anticiper la reprise automnale de la consommation.
Les cours des veaux de 8 jours poursuivent leur repli saisonnier, avec un veau à 97,28 € la tête soit -1,8 % . Depuis 3 semaines la baisse connaît un ralentissement bien qu'on approche du pic de vêlage des troupeaux laitiers. Comparé à 2007, le prix moyen recule de 26,2 %.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires