Note de conjoncture - Secteur de la viande bovine : Légère baisse des cours dans l'U.E. et relative stabilité en France.

FranceAgriMer

Dans l'Union européenne, en semaine 38, le prix moyen des gros bovins est en légère baisse (- 0,5 %) à 2,74 €/kg. La demande tarde à redémarrer sur l'ensemble des marchés. Les cours sont en repli dans de nombreux pays : au Royaume-Uni (- 2,6 % à 2,91 €/kg), aux Pays-Bas ( 1,4 % à 2,21 €/kg), en Belgique ( 1,2 % à 2,53 €/kg), en Grèce (- 0,7 % à 3,67 €/kg), en Allemagne ( 0,5 % à 2,59 €/kg) et en Espagne (- 0,2 % à 2,77 €/kg), où les dépenses liées à la rentrée et aux vacances, entre autres, pèsent sur le pouvoir d'achat de consommateurs fortement touchés par la crise économique. Les cours progressent seulement en Italie (+ 0,8 % à 3,32 €/kg), en Irlande (+ 0,5 % à 2,65 €/kg) et au Portugal (+ 0,4 % à 3,05 €/kg). Par rapport à la semaine 38 de 2008, le prix moyen européen est en repli de 8,8 %.

Le prix moyen des JB R3 est en légère progression (+ 0,3 %) à 3,15 €/kg, mais est en retrait de 2,7 % par rapport à celui de la semaine 38 de 2008. Sur la semaine, les cours progressent de 2,1 % en Grèce à 4,33 €/kg et augmentent plus modérément en Italie (de 0,6 % à 3,61 €/kg), en Allemagne (de 0,6 %à 3,02 €/kg), où l'offre sur les marchés est limitée en ce moment et en Espagne (de 0,1 % à 3,19 €/kg).

La cotation des boeufs R3 irlandais se redresse légèrement de 0,4 % cette semaine à 2,79 €/kg ( 11,8 % par rapport à la même semaine en 2008). A 3,06 €/kg, la cotation européenne moyenne des génisses R3 perd 0,3 % sur la semaine et 8,2 % sur un an.

Le prix des vaches O3 perd 0,7 % à 2,21 € le kg, il est inférieur de 34 centimes/kg, soit 13,4 % à celui d'il y a un an. Sur la semaine, il baisse de 1,8 % en Allemagne à 2,2 €/kg, où il pâtit d'un manque de valorisation à l'exportation vers les pays du Sud et l'Ouest de l'Europe de certaines pièces (bifteck, entrecôte ou rosbif), habituellement plus rémunératrices. Les cours progressent de 1,8 % en Irlande à 2,24 €/kg, où la demande s'améliore en raison de prochaines promotions en GMS, mais baisse de 3,2 % au Royaume-Uni à 2,26 €/kg et de 2,1 % aux Pays-Bas à 2,2 €/kg.

Supérieur de 9,6 % à celui relevé la même semaine en 2008, le prix moyen de la viande de veau est stable à 5,06 €/kg cette semaine. Il est reconduit sur les marchés les plus importants : Italie à 4,72 €/kg, en Belgique à 6,25 €/kg et aux Pays-Bas à 4,19 €/kg, malgré un ralentissement des exportations vers la France et l'Allemagne.

Le cours des veaux de 8 jours affiche une légère progression de 0,3 % à 173 € par animal. Reconduits en Italie à 184 €/tête et en Allemagne à 239 €/tête, les prix progressent de 5,8 % aux Pays-Bas à 150 €/tête et de 0,4 % en Espagne à 214 €/tête, sont. Sur les Iles britanniques, la cotation se déprécie de 2,5 % à 116 €/tête mais la cotation britannique affiche un gain de 9,7 % à 117 €/tête.

En France, le prix moyen pondéré des gros bovins entrée abattoir est resté stable en semaine 39, à 2,85 €/kg, en baisse de 6,9 % sur un an. Le commerce de viande bovine évolue peu d'une semaine à l'autre. Les disponibilités sont relativement mesurée mais de qualité hétérogène tandis que la demande est peu soutenue et sélective.

La cotation nationale des vaches O gagne 1 centime (+ 0,4 %) sur la semaine à 2,53 €/kg, et celle des vaches de classe P est reconduit à 2,23 €/kg. Elles accusent des baisses respectives de 8,7 et 9,4 % sur un an. Les cours des vaches de réformes laitières sont plus facilement reconduits sur les marchés régionaux que ceux des races à viande, conséquence d'un certain désaffection des consommateurs pour les pièces les plus chères.

Le prix des génisses de classe R se redresse de 1 centime à 3,29 €/kg (- 6,7 % / semaine 39 de 2008). Celui des boeufs de classe R se replie de 1 centime à 3,1 €/kg ( 5,2 % par rapport à la semaine 39 de 2008).

La cotation des jeunes bovins de classe U est stable pour la troisième semaine consécutive à 3,31 €/kg en semaine 39 ( 3,8 % par rapport à la même semaine en 2008), dans un contexte d'offre et demande limitées. Le prix moyen des jeunes bovins R gagne 1 centime à 3,04 €/kg et celui des jeunes bovins de classe O en gagne 2 à 2,63 €/kg (des cours en repli de 5 et 6,8 % sur un an).

Les prix des broutards mâles charolais de 300  350 kg perdent 2 centimes cette semaine à 2,39 €/kg (en progression de 4,4 % par rapport à la même semaine l'an dernier) tandis que ceux des limousins de même catégorie sont stables à 2,58 €/kg (- 0,4 % / 2008), les prix des croisés gagnent 1 centime à 2,2 €/kg (+ 0,5 % / 2008). La cotation des femelles charolaises de 6-12 mois de 270 kg est reconduite à 1,89 €/kg, mais est en repli de 12,1 % par rapport à 2008.

Les prix de la viande de veau de boucherie sont reconduits pour la quatrième semaine consécutive à 5,61 €/kg à un prix supérieur de 3,3 % à celui de l'an passé à la même période. Le marché reste équilibré mais dans un volume d'échanges faible.

La cotation des veaux de huit jours poursuit sa baisse, en se repliant de 6,8 % ( 5,8 €) pour s'établir à 80 €/tête. La demande des intégrateurs est limitée et sélective, ce qui occasionne de fortes disparités de prix en fonction de la qualité des veaux présentés. La cotation demeure néanmoins en nette progression (+ 21,9 %) par rapport à la semaine 39 de 2008.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires