Note de conjoncture - Secteur de la viande bovine : Légère progression des cours dans un faible volume d'activité.

FranceAgriMer

Dans l'Union européenne, le prix moyen des gros bovins, en semaine 31, progresse légèrement (+ 0,3 %) à 2,78 €/kg. En cette période estivale, le calme domine sur les marchés. La consommation se retrouve traditionnellement peu soutenue mais, dans le même temps, l'offre n'est pas très étoffée. Les boucheries traditionnelles sont fermées pendant quelques semaines, les départs en vacances entraînent une moindre activité de la restauration collective, une progression de la consommation de pièces à griller au détriment des autres pièces et un déplacement de la consommation autour des zones touristiques. De nombreux pays affichent une baisse de cours, elle est notamment de 1,6 % en Irlande à 2,65 €/kg, de 1,1 % en Grèce à 3,63 €/kg, de 0,8 % au Royaume-Uni à 2,93 €/kg, de 0,3 % en Italie à 3,34 €/kg, et de 0,3 % en Belgique à 265 €/kg. Les cours sont en progression de 1,1 % en Allemagne à 2,66 €/kg, en prévision d'une demande accrue à la rentrée, initiée, entre autres, par des promotions en GMS, de 0,5 % en Espagne à 2,77 €/kg et de 0,1 % aux Pays-Bas à 2,32 €/kg. Ils sont stables au Portugal à 3,06 €/kg.

Le prix moyen des JB R3 gagne 1,5 % à 3,13 €/kg. Il progresse dans les principaux pays producteurs : en Italie de 3,3 % à 3,63 €/kg, en Espagne de 0,7 % à 3,15 €/kg et en Allemagne de 0,9 % à 2,99 €/kg, où les abattages de JB ont diminué sur les 6 premiers mois de 2009 de 9 % par rapport à ceux du premier semestre 2008. Le prix moyen européen se rapproche de celui observé la même semaine de 2008, puisqu'il n'est en repli que de 1 %.

En Irlande, la cotation des boeufs R3 diminue de nouveau de 1,3 % sur la semaine à 2,81 €/kg, soit un repli de 44 centimes ( 13,4 %) sur un an.

Le prix des vaches O3 progresse de 0,4 % à 2,32 € le kg, inférieur de 10 % au prix relevé la semaine 31 de 2008. Par rapport à la semaine dernière, il diminue de 2,7 % en Irlande à 2,18 €/kg, de 0,2 % aux Pays-Bas à 2,34 €/kg mais progresse de 1 % en Allemagne à 2,4 €/kg.

Le prix moyen de la viande de veau progresse légèrement de 0,1 % sur la semaine, à 4,84 €/kg. Les cours sont stables en Italie à 4,4 €/kg et aux Pays-Bas à 4 €/kg. Ils progressent de 1,25 % en Belgique à 6 €/kg.

Le cours des veaux de 8 jours se contracte de 2,1 % à 186 € par animal. Les prix gagnent 4 € au Royaume-Uni à 131 €/tête. Ailleurs, la tendance est stable voire baissière: la référence irlandaise chute de 8,7 % à 131 €/tête, en Espagne, la baisse est de 1,5 % à 214 €/tête, en Italie de 2 % à 205 €/tête. Les cours sont stables aux Pays-Bas à 159 €/tête et en Allemagne, à 239 €/tête.

En France, en semaine 32, le prix moyen pondéré des gros bovins entrée abattoir est, comme la semaine dernière, en augmentation de 1 centime à 2,94 €/kg sur la semaine, en repli de 6,7 % par rapport à la même période en 2008. D'une semaine à l'autre, il y a peu d'évolution, le marché demeurant très calme, même si la demande semble se raffermir un peu en prévision de la rentrée.

La cotation nationale des vaches O est en augmentation de 1 centime à 2,65 €/kg. Même progression pour les vaches de classe P dont la cotation s'établit à 2,41 €/kg. Elle est en baisse de 10,2 % pour les classe O et de 8,4 % pour les classe P par rapport à la semaine 32 de 2008.

La cotation des jeunes bovins de classe U progresse de 2 centimes à 3,33 €/kg ( 2,1 % par rapport à la même semaine 2008). Le prix moyen des jeunes bovins R et O affiche une progression de 1 centime à 3,06 €/kg et 2,62 €/kg.

Les prix des génisses de classe R sont de nouveau stables à 3,25 €/kg, quasiment inchangés depuis l'automne dernier. Ceux des boeufs de classe R sont également stables à 3,18 €/kg ( 5,4 % par rapport à la semaine 32 de 2008).

Les prix des broutards charolais de 300 350 kg perdent 1 centime à 2,5 €/kg, ceux des limousins de même catégorie sont stables à 2,56 €/kg. Les prix des broutards croisés sont de nouveau reconduits à 2,19 €/kg. L'activité sur les marchés est très calme en l'absence de nombreux acheteurs.

Le prix de la viande de veau de boucherie est en progression de 3 centimes (+ 0,5 %) à 5,45 €/kg (8,8 % de mieux que la semaine 32 de 2008). Malgré une consommation réduite en été, l'équilibre offre/demande est maintenue dans un contexte de volumes d'échange faibles.

La cotation des veaux de huit jours poursuit sa baisse saisonnière, chutant de 6,3 % ( 7,6 centimes) sur la semaine pour s'établir à 111 €/tête. Elle a perdu 36,9 % de sa valeur, depuis son plus haut niveau de l'année, il y a 7 semaines demeurant toutefois en progression de 11,2 % par rapport à la semaine 32 de 2008. L'offre plus abondante depuis la mi-juin, combinée à une demande à des intégrateurs très stable, entraîne cette baisse des prix, le manque actuel de d'exportations vers l'Espagne et l'Italie l'accentuant.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires