Objectif : approvisionnement total en VBF

Delphine Barel

Les convives du restaurant ont tous accueilli très positivement cette initiative.
Les convives du restaurant ont tous accueilli très positivement cette initiative.

Du 15 au 19 avril, la FNSEA 44, Jeunes Agriculteurs 44,Bovi-Loire et la chambre d’agriculture ont organisé une semaine thématique sur l’approvisionnement en viande bovine française (VBF) au restaurant d’entreprise de la Géraudière à Nantes. Toute la semaine, les convives ont dégusté des plats avec de la viande bovine française. Initiative à pérenniser dans le temps.

Depuis maintenant plusieurs mois, la section viande bovine de la FNSEA 44 et de JA 44 œuvre pour un approvisionnement total en viande bovine française (VBF) au restaurant d’entreprise Ariema*, situé à la Géraudière à Nantes, approvisionné par le groupe Compass.
Cela est maintenant chose faite. De ces échanges entre les éleveurs et la société de restauration, menés sous la houlette de l’interprofession régionale, Bovi-Loire, est né un véritable projet de communication et de fourniture de VBF et de produits de la région au menu du restaurant d’entreprise.
« Cette volonté d’approvisionnement de proximité a nécessité des discussions sur les budgets et sur les demandes des con­vives », explique Mickaël Trichet, responsable viande bo­vine de la FNSEA44. « Les retours étaient favorables ».

Semaine thématique sur le VBF

Cette semaine, avec l’appui de Bovi-Loire, des animations thématiques ont donc été organisées. Les éleveurs présents ont communiqué directement avec les usagers du restaurant sur la viande bovine, ses races et labels, sur l’élevage et ses filières et sur le métier d’éleveur. « L’élevage français, gage de qualité de nos produits et du savoir-faire des agriculteurs, répond aux attentes de la so­ciété. Par son occupation et son entretien du territoire, par ses productions de qualité diversifiées et sécurisées au plan sanitaire, les éleveurs de viande bovine contribuent à la dynamique économique de notre département », insiste Michaël Trichet. Le groupe Compass a également joué le jeu et a proposé toute la semaine un menu complet thématique.
Pari réussi ! « L’opération a été positive et sera reconduite », poursuit l’éleveur. « Les con­vives étaient sensibles aux animations et aux menus. Le directeur de Compass est d'ores et déjà intéressé pour renouveler ce type d'animation avec des éleveurs pour encourager l'introduction de VBF dans d’autres restaurants d'entreprise. »

Toute la restauration collective

« Dans notre département, l’agriculture, et plus particulièrement l’élevage, sont synonymes d’emplois, directs ou indirects, et d’installations nombreuses. Par conséquent, de telles actions pilotes sont à promouvoir et à étendre aux nombreux restaurants hors foyers de notre département, que sont les restaurants scolaires, restaurants d’entreprise et établissements de san­té. »
À ce sujet, la FNSEA 44 et Jeunes Agriculteurs 44 ont sollicité le conseil général pour une rencontre afin d’échanger, avec l’interprofession bovine, sur un plan de communication qui mettrait en avant les vertus environnementales, nutritionnelles et gastronomiques de la viande bovine et pour aborder la problématique de l’approvisionnement de proximité en restauration collective. « Toujours dans l’attente de cette réponse, nous espérons que ce sujet attire tout de même leur attention, au moment où les élus cherchent à travailler sur la proximité, et les producteurs à promouvoir leurs produits. »

* Ce restaurant sert à l’Inra, Oniris, Eurofins, et la chambre d’agriculture.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires