Ouverture du Sommet de l'élevage : Bruno Le Maire se «dégonfle», les éleveurs se mobilisent

SC

Lors de l'ouverture du Sommet de l'élevage, les éleveurs n'ont pas hésité à railler l'absence du ministre de l'Agriculture et ont néanmoins tenu à faire part de la détresse de la profession.

« Le Sommet de l'élevage vu du ciel », disait une banderole accrochée par des militants de la Fédération nationale bovine à l'entrée du Sommet. « M. Le Maire doit passer, j'espère qu'il va nous voir », a raillé Jacques Chazalet, représentant de la FNSEA dans le Massif central.

Plusieurs dizaines de producteurs, vêtus de T-shirts rouge et blanc portant l'inscription « producteurs de viande bovine en colère », se sont ensuite rassemblés devant la banderole aux cris de « Le Maire dégonflé! ».

Comme prévu initialement, une dizaine de militants de la Coordination rurale ont par ailleurs investi les stands des marques Charal et Jean Rozé, remettant symboliquement leurs chemises aux responsables des deux enseignes pour protester contre le niveau du prix de la viande achetée aux producteurs.


« Il s'est défilé »

L'annonce du ministre de l'agriculture de ne pas se rendre au Sommet de l'élevage a fortement déçu le monde agricole. « Les éleveurs du grand Massif central ont appris avec amertume et consternation que Bruno Le Maire ne viendrait pas lors du Sommet de l'élevage. Cela ne fait que confirmer leur constat : depuis le départ de Michel Barnier, ils se sentent abandonnés et considèrent qu'ils n'ont plus de Ministre, avait commenté la Fédération régionale des syndicats d'agriculteurs (FRSEA) Auvergne.

Quant à Roger Blanc, le directeur du sommet, il n'a pas eu de mots assez durs pour qualifier cette annulation. »Le ministre nous avait dit qu'il viendrait trois jours avant le début du sommet. Hier il annonce qu'il ne vient plus. Il s'est défilé ! (...) C'est inadmissible ! ».

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires